Dérapages sur les réseaux sociaux : mandat d’arrêt décerné contre Ibrahima Aissatou BARRY, Amadou Tidiane DIALLO et Lili

Dans une déclaration transmise jeudi aux médias, le procureur de la République près le tribunal de première instance de Kaloum a annoncé qu’un mandat d’arrêt a été décerné contre Ibrahima Aissatou BARRY, Amadou Tidiane DIALLO et Lili.

Ces personnes sont accusées d’utiliser « le cyber espace en l’occurrence les réseaux sociaux pour produire, diffuser et mettre à disposition d’autrui des images, vidéos, propos injurieux, diffamatoires et même à caractère ethnique ou régionaliste qui portent atteinte à l’unité nationale et à la cohésion sociale dans notre pays ».

Hier, le juge d’instruction a inculpé et placé en détention provisoire pour les mêmes motifs les nommés Mohamed Lamine KABA, Ibrahima KALLO, Ibrahima Korbonya BALDE, Mamadou Aliou Goubhoye DIALLO, Mamadou TRAORE et Mamady KABA.

Yaya Dramé

 

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires




Laisser un commentaire