Dernière minute : Abdouramane Sano est arrivé au siège du SLECG…

Abouramane Sano de la PCUD, accusé par le parti au pouvoir d’être le soutien de la grève des enseignants, est arrivé ce mardi matin au siège du SLECG à Donka. Très souriant, il a serré la main à Aboubacar Soumah, aussi apparemment très à l’aise. Probablement, M. Sano pourrait assister à la conférence de presse du syndicat des enseignants, une structure affiliée à la PCUD, qui a appelé à la grève depuis le 12 février dernier. Tout comme le patron de la FESABAG Abdoulaye Sow.

Depuis le siège du SLECG, Yaya Dramé

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires




6 thoughts on “Dernière minute : Abdouramane Sano est arrivé au siège du SLECG…

  1. ispy

    SANOH est dans son rôle de responsable de la Société Civile. Occupons nous de la grève pour trouver des solutions, l’heure n’est de chercher un bouc émissaire.

    1. Manzo

      Il suffit de juste regarder les tête et la conclusion ne tarde pas à sauter aux yeux!
      A force de tirer sur la corde, on finit malheureusement par l’abîmer.
      Autrement dit, vous finirez par pousser Alpha Condé à se radicaliser comme ses prédécesseurs.
      De toutes les façons vous espérez de toutes vos forces avoir un 2ème 28 septembre 2009, sûrement nous nous dirigions vers de tel scénario.Car, je ne crois pas que les autres tenants des gâchettes soient aussi regardant sur leur place dans l’histoire.
      Donc attention à l’effet boomerang qui risque d’être pire pour les mètres stratèges!

  2. Gueye

    Oui en effet que la guerre commence! Les maudits sont connus mais Dieu quand a lui ne manque jamais à sa promesse. Comment un pays peut être abandonné par ses enfants au mains d’un maudit comme Alpha Condé. Ni pitié ni attache ni humain. Dieu veille inchaa Allah

    1. MANZO

      Comme d’habitude, ils ne dérogent jamais à leur sadique réputation de bestioles.
      Toujours incapables de formuler la moindre phrase saine sans faire ressortir leur nature sauvageonne.

Laisser un commentaire