Connect with us

Politique

Des responsables du BL en face de la Maison Centrale : ‘’nous sommes là pour s’enquérir de la situation de notre président’’

Published

on

Ecroué vendredi dernier à la Maison Centrale de Conakry, le président du Bloc Libéral (BL), Dr Faya Millimouno n’a pas toujours recouvré sa liberté. Face à cette situation, quelques militants et responsables de sa formation en compagnie de ses avocats se sont rendus dans la matinée de ce lundi 4 août, à cette Maison d’arrêt de Conakry pour, disent-ils, s’enquérir de la situation de leur président.

Interrogé sur le motif de leur président aux alentours de la prison, le chargé à l’organisation et aux affaires sociales dudit parti (BL), Sylla Ibrahima Kalil a précisé : « Par rapport à la procédure, je pense qu’il est nécessaire d’abord de situer un fait. C’est par voie de presse que le président Faya Millimouno a eu à faire son discours. Certes, la personne indiquée dans le discours n’est pas la bonne. Il faut préciser que les faits sont réels parce qu’en 2000, la Guinée a été victime d’agression, il y a eu des gens qui ont été endeuillés, il y a eu des gens qui ont perdu leurs biens et il y a en a qui ont été tués. Par rapport à la procédure et ce qui nous fait mal, d’abord, nous avons regretté le fait que le ministre soit lié à la déclaration, c’est une volonté de justice qui a animée tous les responsables de notre parti à travers l président Faya. Que la personne du ministre soit mêlée, c’est une erreur et nous le regrettons et nous avons présenté les excuses. Qu’il porte plainte devant les juridictions, nous trouvons cela normale parce que nous sommes un parti qui tient à la justice dans ce pays et la raison pour laquelle nous avons fait resurgir ce dossier. Mais dans la procédure, il faut que les normes aussi soient respectées. Car, c’est par voie de presse que le président a eu à fait son discours », dit-il.

Poursuivant, notre interlocuteur a tenu à préciser que leur présence n’est pas synonyme de manifestation. « Nous ne sommes pas là aujourd’hui à la Maison centrale pour faire du bruit, ni une manifestation quelconque. Nous sommes venus pour s’enquérir de la situation de notre président. Et profiter de cette occasion pour interpeller l’opinion nationale et internationale pour que la procédure se passe dans les normes. Et comme vous le savez, depuis vendredi, le président Faya Millimouno est détenu à l’intérieur de cette prison, on ne sait pas ce qui s’est passé et quelque chose nous dit que c’est une main noire qui est derrière. Nous faisons confiance en cette justice encore une fois et nous les interpellons qu’ils fassent les choses dans les normes… »

Au moment où nous mettions en ligne cet article, les avocats du prisonnier Faya Millimouno se trouvaient à l’intérieur de la prison pour un échange avec leur client.

Youssouf Keita

+224 666 48 71 30

Print Friendly, PDF & Email
Publicités
Continuer la lecture
Advertisement
Cliquer ici pour Commenter

Laisser un commentaire

Publicités

Suivez-moi sur Facebook