Connect with us

Societé

Développement et paix en Guinée forestière : le travail herculéen du ministre des Pêches

Published

on

Depuis plusieurs jours, le ministre des pêches et de l’économie maritime Frédéric Loua sillonne préfectures et sous-préfectures de la région du sud de la Guinée, en compagnie d’autres membres du gouvernement.

Objectif, lancer plusieurs ouvrages en faveur des populations dans le cadre des projets Anafic et aussi sensibiliser pour un vivre ensemble.

D’abord à Lola, où il a été procédé à la pose de la première pierre d’une clôture d’un centre de santé. Ensuite cap sur la sous-préfecture de Zoo, non loin de la frontière avec la Côte d’Ivoire pour les travaux du siège de la commune rurale.

Dimanche à Beyla, le patron des pêches et collègues ont procédé au lancement des forages dans la commune urbaine et à Moussadou, la construction du siège de la commune rurale. Avant Diécké, dans Yomou. Là également, les travaux de construction du siège de la commune rurale ont été lancés.

En marge de ces poses de premières pierres, le ministre Loua et toute l’équipe gouvernementale en Forêt (Elhadj Papa Koly Kourouma de l’hydraulique et Edouard Niankoye Lamah de la Santé) se sont lancés dans la sensibilisation des citoyens de N’zérékoré, chef-lieu de la région forestière où récemment des violences entre anti-nouvelle constitution et agents des forces de l’ordre ont fait un mort, des blessés et de nombreuses interpellations.

« Aujourd’hui, grâce à ces conseils, la paix commence à revenir à N’zérékoré. Dans cette ville, une équipe a lancé les travaux du grand dalot reliant deux zones souvent coupées en saison pluvieuse : Wessoua et le reste de la ville. Ce qui est remarquable dans le travail de l’équipe gouvernementale, c’est le retour de la paix et la quiétude sociale. Parce que toutes les parties sont en train d’aller vers la paix sans justement laquelle on ne peut pas parler de développement. Vous savez que la paix et la non-violence sont chers au chef de l’Etat qui nous a mandatés vers ses compatriotes pour leur dire de promouvoir le vivre ensemble. Ensuite, par rapport à ça, on essaye d’expliquer ce qui a trait à l’actualité : le projet de nouvelle constitution. Les gens parlent de quelque chose qui n’existe pas ou qu’ils ne savent pas. Nous avons passé le message clair par rapport à ce projet. La population est entrain de comprendre. Le message véhiculé ici est une nouvelle Constitution et non un 3è mandat compte tenu de l’insuffisance que comporte l’actuelle Constitution », a confié le ministre des Pêches Frédéric Loua.

La mission regagnera la capitale Conakry en fin de semaine.

Issa

Print Friendly, PDF & Email
Publicités
Continuer la lecture
Advertisement
Cliquer ici pour Commenter

Laisser un commentaire

Publicités