Connect with us

Politique

Domani tend la main aux femmes du FNDC pour un débat : ‘’la Constitution mérite d’être renouvelée’’

Published

on

La semaine dernière, à Conakry 150 organisations féminines ont signé une charte pour l’adhésion au projet d’une nouvelle constitution, une initiative du réseau des femmes intègres de Guinée (RFIG).

Cette rencontre entre femmes, qui a lieu dans un complexe hôtelier de la place avait pour thème : » Rôle et responsabilité des femmes vers d’une nouvelle constitution ».

Marraine de ce grand débat national des femmes de Guinée, l’ancienne ministre des sports, Domani Doré n’a pas manqué de faire un clin d’œil aux femmes du front national pour la défense de la constitution (FNDC) à rejoindre le débat, tout en rappelant que c’est un débat social et non politique.

« C’est l’un des plus grands événements qu’organise une structure féminine et qui a axé particulièrement sa thématique sur le rôle et la responsabilité des femmes, vers l’adoption d’une nouvelle constitution. Nous sommes heureux de constater l’engouement au tour de cette question, pour la simple raison qu’il y avait notre responsabilité de créer un cadre sérieux, au sein duquel les femmes viendront débattre des enjeux liés à cette nouvelle constitution. Qu’elles aient au moins leurs préoccupations prise en compte dans les différents textes par les thématiques qui nous interpellent (santé, éducation, sécurité…) », a déclaré, Domani Doré.

En attendant, a-t-elle ajouté,  » la constitution est le socle de notre vivre ensemble. Vous avez remarqué tout à l’heure dans les langues nationales, chacune a pu apporter ce qu’elle estime être la nécessité à mettre dans cette constitution (…)« .

Par ailleurs de mentionner : « Alors aujourd’hui on a eu l’occasion de vivre un événement que je qualifie d’historique. Car un grand débat national vers l’adoption de la nouvelle constitution en tenant compte les responsabilités et rôle de la femme là-dedans, a été une belle occasion de découvrir encore d’autres femmes, de manière centrée sur leurs différentes expertises ».

Parlant des femmes du FNDC, la dame Domani a indiqué Aujourd’hui qu’elles ont eu l’occasion d’avoir des personnes neutres qui sont venues comprendre pourquoi un débat national autour d’une constitution. Donc, a-t-elle affirmé, ‘’c‘était l’occasion pour nous bien entendu d’avoir des personnes qui se réclamaient du FNDC, qui estiment qu’il fallait venir écouter. C’est pour dire que la démarche que nous sommes en train d’employer, lorsque nous parlons d’un débat, c’est permettre ainsi aux gens de comprendre déjà qu’on peut quitter la rue, pour se retrouver autour d’une table, pour en parler. Donc, nous invitons les femmes qui croient en l’esprit du FNDC à nous rejoindre, ne serait-ce que pour écouter les arguments que nous avons et ainsi ensemble que nous allions vers l’adoption de cette nouvelle constitution« . Avant de préciser que le débat lié à la nouvelle constitution n’a rien à voir avec un mandat: « le mandat n’est qu’un compartiment infime de cette constitution qui mérite d’être en tout cas renouvelée ». 

 Elisa Camara

+224 654 95 73 22

Print Friendly, PDF & Email
Publicités
Continuer la lecture
Advertisement
Cliquer ici pour Commenter

Laisser un commentaire

Publicités

Suivez-moi sur Facebook