Ecroulement des ponts en Guinée : quand Sidya Touré se marre du pouvoir

Après plusieurs mois d’absence devant ses militants, le président de l’Union des forces républicaines (UFR) Sidya Touré a présidé, ce samedi l’assemblée générale de son parti à Matam.

Au cours de cette rencontre Sidya Touré s’est prononcé sur l’effondrement des ponts en Guinée, devenu un fait banal ces derniers jours dans le pays.

 » La fois dernière, j’écoutais Rfi, on dit en 3 mois, il y a 6 ponts qui se sont écoulés en Guinée. (…) Le rôle de l’administration c’est d’éviter ces choses-là. Moi j’ai un peu plus de chance que vous parce que moi je suis sur la route de Boké, nous les 4 ponts là, heureusement, il y a Fria qui entretient. Sinon nous serions aussi descendus dans l’eau. Donc désolé pour ceux qui ne sont pas sur cette route entretenue par Fria, Linsan est tombé, Kérouané, etc. « ,  a ironisé le haut représentant du chef de l’Etat.

Par ailleurs, M. Touré de rappeler : ‘’on avait dit ici à un moment que l’on avait trouvé des fonds pour améliorer la route à partir de Coyah jusqu’à Dabola. Et que les études ont été faites, et qu’on a trouvé de financement. On a même posé la première pierre. Quand vous avez fait les études sur une route, cela veut dire qu’on a étudié le pont-là, mais deux mois après, le pont-là, il tombe avec tout le plateau d’en haut avec un camion dessus. Mais les études là, on a fait quand ? Arrêtons de nous amadouer parce que ça n’a pas d’importance(…) » .

Elisa Camara

+224 654 95 73 22

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires




3 thoughts on “Ecroulement des ponts en Guinée : quand Sidya Touré se marre du pouvoir

  1. BALDE BOUBACAR

    En attendant vous êtes haut représentant du chef de l’état et vous accepter même une escorte dans la ville de cinakry….alors svp FOUTEZ LA PAIX

  2. Johny Diallo

    Makaveli, tu vois des quon critique vous sortez les meme rhetoriques depuis 1958 du genre cest de lethnocentrisme. Va voir letat de tes routes. en 8 ans vous avez realisez 8 km de goudron dans
    conakry. Je suis sur tu nas que tes oncles dans ce gouvernement raison pour laquelle tu les defends.

Laisser un commentaire