Connect with us

Societé

Egalité de genre : des journalistes formés contre l’exclusion basée sur le genre dans les médias

Published

on

Un atelier de formation sur ‘’la sécurité et l’égalité de genre’’ dans le monde médiatique a été lancé, vendredi 13 septembre 2019 à Conakry. Cette formation qui s’adresse aux femmes des médias publics et privés est initiée par l’association des journalistes de Guinée (AJG) en partenariat avec l’union Norvégienne des journalistes du bureau Afrique.  Cette formation vise à renforcer la capacité des journalistes sur la question du genre dans leur milieu de travail.

La cérémonie d’ouverture a été présidée par le représentant du président de l’AJG, Alpha Kabinet Doumbouya qui a invité les femmes journalistes à se former pour bannir les exclusions auxquelles elles font face.

« Ce module de formation consiste à vous donner une orientation, à vous inciter à la spécialisation en vue d’avoir une certaine efficacité dans ce que vous êtes appelées à faire tous les jours jusqu’à la retraite. Efficacité dans le travail, et comme on le dit, homme avec grand H, ce sont les femmes et ce sont les hommes mais sur le terrain pratique, on sent ce qu’on appelle l’exclusion, parce que tout simplement tel produit est pour le sexe masculin et tel autre produit est pour le sexe féminin. C’est à ce niveau que se dégage la problématique de genre, homme ou femme, au-delà de l’exclusion, nous avons des potentialités, des aptitudes psychologiques qui peuvent permettre à chacun d’être performant. Il vous arrive d’entendre que tel métier n’est pas fait pour les femmes. Le savoir est la chose la mieux partagée. Quand vous voulez acquérir cette capacité de bannir l’exclusion, il faut s’approprier le savoir. Voilà une des raisons qui nous amène souvent, à travers les organisations socio-professionnelles comme l’AJG, à organiser des modules de formation », a dit Alpha Kabinet Doumabouya.

Cette formation se déroulera pendant deux jours. Pour cette première journée, des thématiques comme ‘’comprendre la notion de genre’’, ‘’sécurité de genre sur le terrain’’, ‘’droit des journalistes’’ ont été discutées.

Lors des discussions, un constat a été fait sur le fait que les femmes occupent souvent des postes subalternes dans les organes de presse et peu d’entre elles accèdent aux postes de cadres supérieurs et elles sont affectées à des sujets de société tandis qu’on confie aux hommes, les sujets politiques, économiques, qui sont considérés comme des élément essentiels du cheminement professionnel menant à des postes de responsabilité. Pour déjouer cette exclusion, les facilitateurs de la formation ont proposé aux femmes de médias de pas avoir peur de prendre des sujets considérés comme réservés aux hommes.

C’est la troisième session de formation qu’organise l’AJG en vue d’outiller les journalistes pour la question du genre et cette troisième connait la participation de quelques hommes journalistes.

Thierno Sadou Diallo

+224 626 65 65 39

 

 

Print Friendly, PDF & Email
Publicités
Continuer la lecture
Advertisement
Cliquer ici pour Commenter

Laisser un commentaire

Publicités

Suivez-moi sur Facebook