Connect with us

Politique

Elections : l’ambassadeur des Etats-Unis chez le ministre Bouréma Condé

Ce lundi 3 juin 2019, Son Excellence Monsieur le nouvel ambassadeur des Etats-Unis d’Amérique en Guinée, Simon HENSHAW, a été reçu par le ministre de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation, le général Bouréma Condé.

Les échanges qui ont lieu à la faveur de cette visite de courtoisie du diplomate américain au MATD ont porté essentiellement sur les élections, la démocratie, la décentralisation ainsi que sur les bonnes relations de coopération qui ont toujours existé entre les Etats-Unis d’Amérique et la Guinée.

En tant que nouvel ambassadeur, M. Simon HENSHAW a indiqué qu’il a un agenda de prise de contact avec beaucoup de départements ministériels, dont le MATD. Comme indiqué plus haut, il n’a pas manqué de soulever des questions liées entre autres aux élections et à la décentralisation en République de Guinée.

Dans son intervention, le ministre de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation, le général Bouréma Condé, s’est particulièrement réjoui de cette visite de S.E Monsieur l’ambassadeur des Etats-Unis qui a été briefé certainement par ses prédécesseurs et le personnel de l’Ambassade par rapport à tout ce qui se passe en Guinée, au plan politique notamment.

Le ministre Bouréma Condé rappellera que l’ambassadeur des Etats-Unis est membre, à titre d’observateur, de l’ensemble du débat politique qui se tient en Guinée, d’abord au dialogue politique et ensuite au comité de suivi de ce dialogue. A noter que depuis son arrivée, M. Simon HENSHAW a déjà pris part à deux sessions du comité de suivi des accords politiques guinéens.

Le ministre de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation a par ailleurs parlé des origines de l’engagement des différents gouvernements guinéens sur le volet de la décentralisation, depuis le discours-programme de décembre 1985 jusqu’à maintenant. Parmi les toutes dernières avancées très significatives de cette politique de décentralisation, il a cité la mise en place de l’Agence nationale de financement des collectivités (ANAFIC), qui est alimentée à partir du Fonds de développement local (FOEDL).

Pour ce qui est des questions relatives aux élections, le général Bouréma Condé fera comprendre à son hôte de marque qu’en Guinée, les institutions ont chacune leur rôle à jouer. « Les questions liées aux élections trouvent leur réponse au niveau de la Commission électorale nationale indépendante », a-t-il expliqué.

Les deux hommes ont salué l’excellence des relations bilatérales guinéo-américaines, et cela depuis toujours. S.E.M l’ambassadeur a d’ailleurs été le premier à évoquer, avec bonheur, la visite très mémorable effectuée en 1963, aux Etats-Unis, par le président guinéen d’alors, Ahmed Sékou Touré. C’était quelque temps avant l’assassinat du président John Kennedy.

Service Communication du MATD  

 

 

Print Friendly, PDF & Email
Publicités
Continuer la lecture
Advertisement
Cliquer ici pour Commenter

Laisser un commentaire

Publicités

Suivez-moi sur Facebook