Energie : les présidents Condé et Mnangagwa visitent le complexe Kaléta-Souapiti

Dans le cadre de la coopération sud-sud, le président de la République du Zimbabwe, Emmerson Mnangagwa à la tête d’une forte délégation séjourne à Conakry depuis hier lundi 5 novembre 2018. Très tôt ce mardi, les deux présidents en compagnie d’une forte délégation gouvernementale et institutionnelle se sont rendus sur le site du barrage hydroélectrique de Souapiti en construction et au barrage de Kaléta déjà opérationnel.

L’objectif de cette visite était de montrer au président Emmerson et à la délégation qui l’accompagne, les nombreux efforts fournis par la Guinée sous le leadership du président Alpha Condé dans le domaine électrique.

Arrivés à la cité « Shanghai » à quelques kilomètres du barrage de Souapiti aux environs de 10 heures, les deux présidents ont eu droit à un accueil chaleureux de la part des populations des villages qui abritent les deux barrages. Par des chants et des pas de danse, ces populations ont magnifié le président Alpha Condé pour, disent-ils, les travaux abattus qui ont également permis le désenclavement total de leurs localités.

C’est le ministre de l’Energie et de l’hydraulique, Dr Cheick Taliby Sylla qui a eu l’insigne honneur de prononcer l’allocution de bienvenue aux hôtes. Il en a profité de l’occasion pour remercier et féliciter la délégation zimbabwéenne pour cette de terrain, avant de préciser : ‘’Permettez-moi au nom des travailleurs de Souapiti-Kaléta et des braves populations de Kaléta de vous souhaiter la bienvenue à son Excellence M. le président du Zimbabwe à Kaléta et à Souapiti. Nul doute pour nous guinéens il n’est besoin de dire les grands projets que vous avez enclenché et réalisé depuis que vous êtes président de la République de Guinée. En première position, vous avez mis 100 MW d’énergie thermique pour pouvoir sortir rapidement Conakry de l’obscurité et en trois ans et demi, vous avez réussi à faire le barrage de Kaléta de 240MW plus 100 MW, ce qui fait 340 MW. Et depuis le 22 décembre 2015, dès après votre investiture, vous étiez là à Souapiti pour lancer les travaux’’, dit Cheick Taliby Sylla.

Poursuivant, il dira que ‘’c’est une fierté pour nous et ça doit être aussi une fierté pour le peuple de Guinée pour les travaux déjà accomplis (…) Je sais que dans la mission que vos pères vous ont confié pour électrifier toute l’Afrique avec de l’énergie propre, de l’énergie renouvelable et de l’énergie non polluante, vous avez déjà entamé à réaliser ce progrès. Avec 19 sites répartis un peu partout à travers l’Afrique, vous venez d’initier l’alliance africaine pour l’interconnexion énergétique et le développement durable », ajoute-t-il, avant d’annoncer le démarrage prochain des travaux d’autres barrages dont celui de Franconédou-Kogbèdou qui démarrera selon lui, au mois de février 2019.

De là, cap sur le site de Souapiti où le Directeur général, Amara Camara a donné des explications techniques et le niveau réel de l’avancement des travaux en cours. Selon lui, près de 3000 mille employés de la société chinoise en charge d’exécuter les travaux à Souapiti (China International Water & Electric Corporation) sont déployés nuit et jour pour exécuter les travaux. Il a fait savoir aux hôtes que l’ensemble, le taux d’exécution peut être estimé aujourd’hui à 50%. Il a par ailleurs rassuré que le délai contractuel sera bien respecté.

Emerveillé, le président Zimbabwéen a vivement remercié son homologue Alpha Condé pour ‘’sa bonne vision pour la Guinée’’. Selon lui, l’électrification effective de l’Afrique pour laquelle ses dirigeants se battent nuit et jour deviendra bientôt une réalité.

« Je suis très heureux du président Alpha Condé pour ces travaux fantastiques que je viens de voir.  Continuons à nous unir pour permettre à toute l’Afrique d’être heureuse », a martelé le chef de l’Etat Zimbabwéen.

A rappeler que le barrage de Souapiti dont les travaux ont été lancés en avril 2016 pour un délai d’exécution de 58 mois, est un type de barrage en béton au rouleau, d’une hauteur maximale de 120 mètres. La longueur de l’axe du barrage est de 1150 mètres, d’une puissance installée de 450 MW.

Youssouf Keita

+224 666 48 71 30

Print Friendly, PDF & Email



One thought on “Energie : les présidents Condé et Mnangagwa visitent le complexe Kaléta-Souapiti

  1. CONDÉ ABOU

    La sagesse Indienne disait que le chemin le plus long qu’un homme ait à parcourir au cours de sa vie, est le chemin allant de sa tête à son coeur.

    Standing ovation, Monsieur le Président de la République pour avoir enfin sorti de la légende, les deux projets de barrages emblèmatiques du fleuve Konkouré, et qui étaient déjà dans les cartons de l’administration coloniale depuis le milieu du siècle dernier.

    C’est dire le laborieux chemin parcouru pour que ces 2 projets voient le jour, en Guinée. Vos contemporains et ceux qui vivront 100 ans après vous, se souviendront très certainement du travail accompli pour la modernisation et l’électrification de la Nation, à un niveau aussi herculéen, et en moins d’une décennie.

    L’un des meilleurs enseignements à tirer du développement de ces deux projets, c’est que toute la Nation peut maintenant être convaincue que le développement accéléré de la Guinée, sa sortie de la pauvreté sont tout à fait de l’ordre du possible, si vous y mettez la force de votre leadership. Merci pour le courage et pour le résultat.

    Le complexe Kaléta-Souapiti, était imaginable il y a 7 ans en arrière. Merci encore une fois, Monsieur le Président de la République, de mettre le cap sur la modernisation de l’agriculture, de la pêche et de l’élevage, sur la construction des routes structurantes du pays, pour qu’il y ait du travail pour la majorité de nos compatriotes et qu’il y ait suffisamment à boire et à manger pour toutes les 4 régions naturelles du pays.

    Merci Monsieur le Président de la République pour l’audace, et merci à tous ceux qui vous ont aidé à sortir du fleuve Konkouré, ces deux formidables fleurons énergétiques de la renaissance Guinéenne.

    Quelle immense fierté aussi bien pour vos contemporains que pour les générations futures !

Laisser un commentaire