Exclusif : entre Alpha Condé et Ousmane Kaba, Kankan privilégie ‘’le pardon’’

Entre deux fils, Kankan, le chef-lieu de la Haute-Guinée, a préféré ne pas choisir. Des sages de la ville de Kankan sont décidés à dissiper les malentendus entre le président Alpha Condé et l’honorable Ousmane Kaba, nés du discours du premier au siège national du parti à Gbessia le 28 mai dernier à l’occasion de l’an 25 de son retour d’exil. L’on sait  que cette sortie jugée controversée du président guinéen contre  »des cadres de son ethnie » a valu l’exclusion de Dr Ousmane Kaba et la fin de l’alliance avec le député Mamadou Diawara du PTS pour avoir cosigné une lettre ouverte violente adressée au chef de l’Etat le chargeant d’avoir stigmatisé l’ethnie malinké.

Les Kankankas (habitants de Kankan, ville d’origine d’Ousmane Kaba) qui ne veulent pas d’une crise politique latente ont formé, selon nos sources, une délégation qui est venue rencontrer mercredi dernier la forte coordination du Manding à Conakry. Après d’échanges fructueux, un consensus se serait dégagé : ‘’demander pardon au chef de l’Etat’’. Les choses vont-elles se passer facilement quand on sait que le malaise entre les deux hommes va au-delà même de la politique? Bien malin qui y répondra. Du côté d’Ousmane Kaba c’est motus.

Sauf dernière décision, une délégation relevée doit donc rencontrer le président Condé en vue d’aplanir les divergences. Si l’information n’a pas encore été confirmée par le parti au pouvoir, elle n’a pas non plus été infirmée. Du moins pour l’instant.

 

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires




Laisser un commentaire