EXCLUSIF. Grièvement blessé, l’accompagnateur du prédicateur saoudien assassiné à Mandiana se confie…

Un prédicateur saoudien dont l’identité complète reste encore méconnue a été assassiné par des inconnus armés dans la nuit du mardi 16 janvier dernier à Kantédougou-Balandou, un district de la sous-préfecture de Dialakoro, préfecture de Mandiana.

Touché par balles, Kanté Filamory, âgé de 40 ans, le jeune qui transportait à moto la victime a été admis dans la matinée de ce mercredi 17 janvier au service d’urgences de l’hôpital régional de Kankan.

Interrogé dans son lit de malade sur les circonstances du drame, M. Kanté de déclarer : « Dans la soirée du mardi, nous avons reçu la visite de deux arabes accompagnés de 3 autres guinéens. Selon eux, ils travaillent avec un natif de notre village. C’est pourquoi ils ont jugé nécessaire de venir visiter son village natal. La nuit tombée, après la prière de 20h, on s’est retrouvés pour le ‘’Dawa’’ jusqu’à 21h. C’est en ce moment qu’ils nous ont demandé de les raccompagner jusqu’au fleuve ». Et de poursuivre : « c’est ainsi qu’on s’est mis en route. Arrivés à un niveau, nous avons dépassé deux personnes assises, aussitôt on a entendu un coup de fusil, puis on a trouvé deux autres personnes arrêtées au bord de la route. Tout un coup, ils ont tiré sur le Saoudien et j’ai été aussi atteint par les balles. Nous sommes tous tombés et le Saoudien a rendu l’âme sur place ».

Parlant des conditions dans lesquelles le patient a été accueilli à l’hôpital régional de Kankan, Dr Mamadi Condé, médecin au service d’urgence dudit hôpital a indiqué : « nous avons reçu ce matin à 6h 45 un monsieur du nom de Kanté Filamory, âgé de 40 ans, pour multiples plaies traumatiques de l’épaule gauche et monoparésie gauche par suite d’arme à feu ».

Selon lui, le patient se trouverait dans un état peu satisfaisant. « Le malade est dans un état général peu satisfaisant mais il est tout de même conscient et coopératif, donc il a été mis en observation. Actuellement, il est admis au service de traumatologie pour les soins ».

Aux dernières nouvelles le corps du prédicateur saoudien assassiné se trouverait actuellement à la morgue de la SAG et les enquêtes quant à elles seraient ouvertes par les services de sécurité pour pouvoir dénicher les auteurs de ce meurtre.

A préciser que deux balles ont été pour le moment extraites du corps du patient Filamory. Nous y reviendrons…

Alpha Oumar Koïta, correspondant à Kankan

(+224) 622-16-07-20

 

 

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires




Laisser un commentaire