Connect with us

Societé

Faranah : la DPE, les DSEE et les chefs d’établissements en conclave pour une bonne rentrée des classes

Published

on

Dans le cadre d’une bonne rentrée scolaire à Faranah, les cadres de la Direction Préfectorale de l’Education, les Directeurs Sous-Préfectoraux de l’Education, ainsi que les chefs d’établissements scolaires publics et privés étaient en conclave ce lundi 22 septembre 2019. C’est l’école primaire Karamoko Kourouma qui a servi de cadre à cette rencontre. Près d’une centaine de participants étaient au rendez-vous.

Au sortir de la salle, le Directeur Préfectoral de l’Education de Faranah, Sayon Didi Oularé nous dégage l’objectif de cette rencontre en ces termes : « Nous avons été témoins des  résultats des examens nationaux passés. Après  les constats, le personnel de la DPE a jugé nécessaire d’échanger avec les acteurs concernés. Dans cette rencontre, il etait question d’evoquer les difficultés rencontrées pendant l’année scolaire 2018-2019, les causes de ces difficultés et trouver solution aux problèmes qui assaillent la vie scolaire à Faranah pour que l’année scolaire 2019-2020 soit une année de réussite. Nous avons aussi pris certaines décisions idoines pour cette année parmi lesquelles figurent les cas d’utilisation de téléphone par les élèves en classe ainsi que la vente des brochures dans les écoles… »

Poursuivant son intervention, le numéro un du système éducatif Préfectoral de Faranah a adressé un appel aux parents d’élèves. « Je demande humblement aux parents d’élèves de nous aider à trouver solution par rapport au problème de téléphone des élèves. Les élèves refusent d’étudier. Ils téléchargent certaines leçons mais ils ne les révisent pas. Certains enseignants paresseux élaborent des brochures que les élèves payent pour garder, c’est au moment des examens qu’ils utilisent ces brochures tout en refusant d’apprendre pendant l’année scolaire. Ainsi, nous avons décidé que toute brochure qui sera saisie dans les écoles, sera bloquée et les parents des propriétaires des brochures seront convoqués. Nous demandons également aux parents d’élèves de chercher à entrer en procession des diplômes de leurs enfants. Cette année, aucun élève admis dans un examen scolaire ne sera reçu dans une classe sans avoir son diplôme. J’invite les parents d’élèves de prendre toutes les dispositions pour que la date du 3 octobre prévue pour la rentrée scolaire en Guinée connaît une réussite totale à Faranah », a souligné M. Sayon Didi Oularé Directeur Préfectoral de l’Education de Faranah. »

Pour leur part, les chefs d’établissements scolaires publics et privés promettent de respecter scrupuleusement les divisions prises dans cette rencontre comme nous confie Monsieur Lanciné Condé, Directeur du Groupe Scolaire Ibrahima Djoula Kourouma. « Nous nous engageons au respect à la lettre les décisions prises dans la présente rencontre car ça y va dans l’intérêt de nous tous. Il faut que nous soyons accompagnés par les parents d’élèves sinon, ce qui sera fait sera presque voué à l’échec. Il faut que les parents encadrent les enfants à la maison en veillant sur leur comportement, leur problème de révision et leur situation de téléphone. »

Lancinet Keita, depuis Faranah

 

Print Friendly, PDF & Email
Publicités
Continuer la lecture
Advertisement
Cliquer ici pour Commenter

Laisser un commentaire

Publicités