Connect with us

Societé

Faranah : le cercle d’orientation pour la consolidation de la paix en conclave avec les différentes structures sociales

Published

on

Dans le cadre de la consolidation de la paix et la quiétude sociale, le cercle d’orientation pour la consolidation de la paix de Faranah (COC-PAIX) a organisé une rencontre d’échange ce samedi 6 Avril 2019, à la bibliothèque préfectorale de Faranah.

Plus de trente (30) personnes venues des différentes couches sociales de la région administrative de Faranah étaient présentes à cette rencontre. Au-cours des échanges, des problèmes brûlants ont été signalés.

À Dabola, l’imposition du maire de la commune rurale de N’dêmah, le conflit intercommunautaire autour des lopins de terre, la manifestation des jeunes, les problèmes d’eau et électricité font tâche d’huile dans cette cité.

À Dinguiraye, jusqu’à date, il existe deux maire dans la commune rurale de Kalinko et à Banora. À cela, s’ajoutent le différend entre les membres de la ligue islamique et le conflit entre agriculteurs et éleveurs.

À Faranah, les maires des communes rurales de Heremakono et Marela ne sont jusqu’à présent pas installés, le conflit entre les religieux à travers les prêches dans les mosquées et autres lieux de prêches,  les différends politiques opposant les deux sections du RPG-Arc-en-ciel, le Comité de crise et le Mouvement Indépendant pour le Développement Locale de Faranah freinent le développement de Faranah. A cela, s’ajoute le problème de chef coutumier.

À Kissidougou, les maires des communes rurales de Gbangbadou et de Manfran ne sont sont pas encore installés. Le président du Cercle d’Orientation pour la Consolidation de la Paix à Faranah (COC-PAIX), Lansana Tito Camara nous parle de l’objectif de cette rencontre en ces termes :

« COC-PAIX est un démembrement de la grande structure de coalition nationale pour la Paix en Guinée qui est en partenariat avec le programme démocratie sans violence. Cette structure est représentée dans tous les chefs lieux des régions administratives du pays. L’objectif de cette rencontre vise à diagnostiquer les problèmes qui assaillent la région de Faranah, repérer les cibles et proposer des solutions. Au terme de ces échanges, nous avons proposé d’organiser dans un bref délai, une rencontre qui va mobiliser les différents acteurs concernés pour un bon décollage de Faranah », souligne t-il.

En attendant cette rencontre qui pointe à l’horizon, une lueur d’espoir renaît chez les participants pour la paix et la stabilité politique dans la capitale de Sankaran.

Lanciné Keita, correspondant à Faranah

+224 628 464659

 

Print Friendly, PDF & Email
Publicités
Continuer la lecture
Advertisement
Cliquer ici pour Commenter

Laisser un commentaire

Publicités