Connect with us

Societé

Faranah : le préfet entame une tournée de prise de contact avec les populations à la base

Published

on

Ce lundi 19 août dernier, le premier magistrat de la préfecture de Faranah a pris son bâton de pèlerin pour entamer des séries de prise de contact avec les populations des sous préfectures relevant de sa juridiction. Le premier cap est mis pour Banian où le préfet et sa suite ont été reçus dans une ambiance carnavalesque.

Avant de regagner la place publique, le préfet et sa suite ont visité le bureau du maire en construction. Après cette visite, l’heure était aux discours. Après la présentation des noix de cola traditionnelles par la notabilité, le sous-préfet, Sékou Touré a, après avoir dégagé la situation géographique de Banian, martelé :

« Monsieur le préfet, je peux vous affirmer que Banian a été et demeure toujours le bastion du RPG Arc-en-ciel depuis 1991. Cette population a bénéficié des grandes réalisations du gouvernement de la troisième République dirigé par le Président de la République le Professeur Alpha Condé. Les exemples éloquents sont les suivants : La réalisation du grand pont sur le fleuve Niger dans le district de Doumbafè avec un coût total de plus de six milliards (6 000 000 000 fg) ; La construction du bureau de la commune rurale de Banian ; La construction d’un poste de santé moderne dans le district de Somodou ; La rénovation de centre d’accueil de la sous préfecture de Banian ; La réalisation de trois (3) forages au collège de Banian, à la commune rurale et à Somodou. Le tout financé par l’ANAFIC avec un coût total de 1 576 105 869 FG. En plus de ces réalisations , nous sollicitons auprès de vous la construction urgente de cinq (5) ponts détruits par les grands crus sur la piste Banian – Kobiköro car dix (10) districts de Banian et la sous préfecture de Kobiköro sont entièrement coupés de Banian. Au regard de toutes ces grandes réalisations, nous soutenons fermement la révision de la constitution. OUI à la nouvelle constitution… »

A Tiro, la délégation préfectorale a été reçue dans la joie et l’allégresse à la maison des jeunes. Après la présentation des noix de cola traditionnelles, le sous-préfet, Gassim Doumbouya nous a laissé entendre :

« Monsieur le préfet, nous profitons de cette journée symbolique pour vous dire que notre sous préfecture a bénéficié des grandes œuvres de notre très cher Président, le Professeur Alpha Condé à travers l’ANAFIC  que nous ne cesserons jamais d’exprimer tout notre sentiment de reconnaissance et notre soutien sans condition dans la réadaptation de notre constitution pour la paix et la cohésion sociale. Vous comprenez avec nous  que la vision de notre cher Président  Professeur Alpha Condé « Simbon » est claire à savoir : – Émancipation de la femme ; – Emploi des jeunes ; – L’auto- suffisance alimentaire. Tous ces facteurs ont été concrétisés par la construction des marchés modernes, des collèges lycée modernes, des centres de santé, des routes interurbaines et des moyens de production à savoir des machines et des intrants agricoles (Engrais, herbicides. Le changement promis par notre Président est qualitatif et harmonieux. Nous lui souhaitons une longue vie et une santé de fer pour que vive la Guinée dans la paix et la prospérité. »

A la suite de ces visites à Banian et Tiro, le premier magistrat de la préfecture de Faranah s’est exprimé en ces termes : « Nous avons commencé cette tournée ce lundi par la sous-préfecture de Banian les autorités locales et la population se sont fortement mobilisées dans la joie. Nous avons visité le bureau du maire en construction. Ce chantier évolue très bien. Les populations ont réaffirmé leur attachement aux idéaux du Président de la République et ont exprimé leur idée, celle de réviser la constitution guinéenne. Même son de cloche à Tiro pour la question de la révision de la constitution. Là, le maire de la commune rurale de Tiro, Bangaly Major Oularé a, au nom de ses citoyens exprimé sa colère par rapport au retard et à la mauvaise qualité des travaux du chantier du grand marché dont la réalisation est confiée à l’entreprise « Encore PS ». J’ai recensé tous les problèmes à ce niveau, je  vais rendre compte au gouverneur. Ainsi, nous allons convoquer l’entrepreneur pour quelle s’explique. Si ce retard n’est pas motivé, nous allons prendre une décision. Contrairement à « l’entreprise Oularé Travaux » qui le marché de réalisation de trois (3) classes, trois chambres et leurs salons pour les logements des enseignants et la direction de la dite école, les travaux avancent très bien et les normes sont respectées. »

L’objectif réel de cette tournée est de prendre contact avec les populations à la base, connaître effectivement les problèmes de ces localités et tenter de trouver solution à ces problèmes en fonction de nos moyens et nos compétences », nous confié Elhadj Ibrahima Kalil Keita.

Lanciné Keita, depuis  Faranah

+224 628 464 659

 

Print Friendly, PDF & Email
Publicités
Continuer la lecture
Advertisement
Cliquer ici pour Commenter

Laisser un commentaire

Publicités