Connect with us

Societé

Faranah : tenue de la 3è session du conseil d’administration de la commune urbaine

Published

on

La salle de délibération de la mairie de Faranah a abrité ce lundi 30 septembre 2019, la troisième session du conseil d’administration de la commune urbaine. Présidée par Mme Fatoumata Kourouma, représentant le préfet en déplacement, cette session a regroupé les différentes couches socioprofessionnelles de la commune.

Au nom de l’équipe de la commune urbaine de Faranah, Elhadj Manty Mamady Camara 3è vice-maire de la dite commune a dégagé l’objectif de cette session : « Nous sommes réunis pour la troisième session du conseil afin de rendre compte périodiquement les activités de la mairie à la population. Des échanges fructueux ont eu lieu et nous avons planché ensemble de façon démocratique sur les aspects des problèmes posés parmi lesquels figurent les problèmes scolaires et prendre  des nouvelles dispositions au niveau des  élèves, parents d’élèves et enseignants pouqu’il ait du succès cette année et de bonne formation dans le milieu scolaire de Faranah. Nous avons projeté déjà la construction dans le marché des blocs de latrines. Dans le même cadre, nous parlé de l’évolution des travaux de construction des infrastructures par l’ANFIC et nous nous sommes réjouis de l’évolution de ces chantiers. Le problème de réalisation d’un pont reliant le quartier Tonkolonko à leur cimetière a été débattu parce qu’à cause d’un ruisseau, les citoyens de ce côté rencontrent beaucoup de difficultés pour accéder à leur cimetière. Il faut signaler que le conseil a enregistré un résultat positif car, les questions au crible ont été débattues. »

Fatoumata Kourouma représentant le préfet en déplacement a quant à elle souligné : « Je suis très satisfaite du déroulement de cette session ordinaire. Parmi les points saillants évoqués. Au nom de mes chefs hiérarchiques, j’invite les parents d’élèves à veiller sur l’éducation et la formation des enfants. C’est nous les parents d’élèves qui sont les plus grands fautifs. Nos enfants ne sont pas encadrés. Chaque fois nos enfants sont dans les lieux de loisirs, on leur paye des téléphones luxes et ces élèves passent tout leur temps à jouer à regarder de n’importe quoi avec ces téléphones sans avoir le temps de réviser leurs leçons. Chaque fois ces élèves invitent les artistes de Conakry pour des prestations et nous sommes au courant de ça, mais nous leur soutenons encore dans ces mauvaises attitudes. Nous, parents d’élèves, préparons l’avenir de nos enfants en leur éduquant et instruisant. Encourageons les enseignants. Nous avons vu les résultats des examens de l’année dernière. C’est vrai qu’il y a eu de la grève mais en réalité, nos enfants n’acceptent pas d’étudier. Il faut que parents d’élèves, enseignants et autorités scolaires conjuguent les efforts pour une bonne formation et éducation de nos enfants… »

Les débats qui ont ponctués cette troisième session ordinaire de la commune urbaine de Faranah ont  été salués par les participants.

Lanciné Keita, depuis Faranah

+224 628 464 659

 

 

Print Friendly, PDF & Email
Publicités
Continuer la lecture
Advertisement
Cliquer ici pour Commenter

Laisser un commentaire

Publicités