Connect with us

En Guinée

Faranah : tenue de la revue semestrielle régionale pour la mise en œuvre des plans opérationnels de travail

Organisée par le Ministère de la Coopération et de l’Intégration Africaine en collaboration avec le système des Nations Unies, la revue semestrielle régionale pour la mise en œuvre des plans opérationnels de travail (POT) pour la région administrative de Faranah s’est tenue jeudi 1er août, dans la salle de conférence du bloc administratif du gouvernorat de Faranah.

Vingt et neuf participants ont pris part à cette revue semestrielle placée sous la haute présidence du gouverneur de la région administrative de Faranah Sadou Keita qui avait à ses côtés, les cadres régionaux, le représentant du Ministère de la coopération et de l’Intégration Africaine, le représentant du système des Nations Unies en Guinée et les partenaires au développement.

C’est Elhadj Manty Mamady Camara, 3è vice-maire de la commune urbaine de Faranah qui, au nom du maire, Oumar Camara en déplacement qui a présenté le discours de bienvenue. Ensuite, l’honneur est revenu au représentant du système des Nations Unies en Guinée de présenter son discours de circonstance

«  Le 6 février 2018, le système des Nations Unies en Guinée et le gouvernement de la République de Guinée ont procédé à la signature d’un plan conjoint de travail des Nations Unies, couvrant les années 2018 et 2019, dans le cadre de PNUAD de 2018-2022. Ce plan conjoint avait pour but d’apporter au peuple de Guinée, l’assistance technique et financier pour réussir son pari de développement, notamment l’atteinte des objectifs de développement de d’agenda 2030. À quelques mois de la fin de la période de mise en œuvre du plan conjoint de travail biennal, liant les agences du système des Nations Unies avec le gouvernement guinéen, cette revue semestrielle régionale en tant qu’instrument de pilotage stratégique, répond à des enjeux majeurs : Elle mous permet de : – Faire le point sur l’atteinte de nos résultats communs ; -Relever les contraintes et les leçons apprises dans notre approche de travail commun autour de l’approche unis dans l’action ou « Delivering ONG » ;  Recueillir les recommandations pertinentes afin d’améliorer les performances sur le terrain », a laissé entendre Michael Asma.

Poursuivant son intervention, il  a rassuré : « Je voudrais vous rassurer ici, qu’au sein du système des Nations Unies, nous sommes très enthousiastes de la qualité de la collaboration avec les autorités à tous les niveaux. Ensemble, nous sommes persuadés que nous disposons de tout le potentiel dont la Guinée a besoin pour réussir le pari de l’agenda 2030 des objectifs de développement durable. Sur le terrain, plus spécifiquement, nous sommes sensibles à la nécessité d’explorer des initiatives favorisant plus de synergie et d’efficacité pour plus d’impacts en faveur de l’amélioration des conditions de vie des populations. Nous pensons par exemple que le programme national des communes de convergence pourrait servir d’instrument inclusif pour un développement à la base… ».

Le représentant du Ministère  de la coopération et de l’intégration africaine, Koly Camara s’est exprimé en ces termes : « En guise de rappel, je voudrais souligner que la mise en œuvre efficace du POT requiert un certains nombre d’activités dont l’organisation des revues semestrielles pour chaque exercice à travers des missions conjointes de suivi devant se tenir dans les régions administratives.

Ces missions conjointes ont pour but de permettre entre autres de faire le point sur les résultats atteints au cours du premier semestre d’identifier les difficultés et contraintes rencontrés afin de proposer des solutions concrètes pour une meilleure mise en œuvre du POT au cours du second semestre. Je voudrais réaffirmer l’engagement de mon département à travers l’UCC à œuvrer pour la réussite de cet exercice et en même temps inviter les représentants des départements sectoriels impliqués dans la mise en œuvre du PNUAD à faire des propositions pertinentes pour un plein succès des travaux de notre rencontre. Je voudrais exprimer au Système des Nations Unies en Guinée la profonde gratitude de Madame la Ministre de la Coopération et de l’intégration africaine et de Monsieur le Président de l’UCC pour son appui constant à l’effort de développement Socio économique de la Guinée. »

Présidant à la présente revue, le gouverneur de la région administrative de Faranah a martelé : « Le Système des Nations Unies a crû que toutes les agences devraient travailler désormais ensemble en synergie. C’est à dire qu’unis de systèmes forts. C’est pour ce là à chaque pas de l’exécution du plan opérationnel de travail signé avec le gouvernement guinéen, il faut revoir ce qui est fait. Mesurer les incidences de ce qui est fait, sur l’amélioration des conditions de vie des populations. Le plan opérationnel a été lancé en début de l’année, il faut voir jusqu’où nous sommes allés dans ce plan opérationnel et quel a été d’impact  de ce qui est fait sur l’amélioration des conditions de vie des populations, quelles sont les contraintes, les difficultés et qu’est-ce qu’il faut proposer pour surmonter ces contraintes. Je m’en réjouis parce que ça va permettre non seulement à mes services régionaux de s’habituer à pratique de la bonne gouvernance locale mais ensuite de maîtriser le sujet sur le terrain. Je félicite les initiateurs de cette revue semestrielle et je promets de les accompagner », a soutenu Sadou Keita.

Lanciné Keita, depuis Faranah

+224 628 464 659

 

Print Friendly, PDF & Email
Publicités
Continuer la lecture
Advertisement
Cliquer ici pour Commenter

Laisser un commentaire

Publicités

Suivez-moi sur Facebook