Une fête d’anniversaire à Rouen tourne au drame: 13 morts

Au moins 13 personnes, pour la plupart âgées de 18 à 25 ans, sont mortes intoxiquées dans la nuit de vendredi à samedi dans l’incendie d’un bar à Rouen (ouest de la France), où un groupe de jeunes fêtait un anniversaire

Le drame, qui a également fait six blessés dont un grièvement, s’est produit dans le sous-sol du bar, situé au centre ville de Rouen et, selon la police, a probablement été causé par des bougies qui ont embrasé le plafond de la salle.

L’incendie, le plus meurtrier depuis plus de dix ans en France, s’est déclaré aux alentours de minuit.

«Les pompiers ont été contactés à 00h20 (vendredi 22H20 GMT pour intervenir dans le bar Le Cuba Libre, avenue Jacques Cartier. Ils sont arrivés rapidement», a indiqué Yvan Cordier, secrétaire général de la préfecture.

«Parmi les 6 blessés, une personne est en urgence absolue», a-t-il précisé. Selon une source proche du dossier, les victimes seraient principalement des jeunes âgés de 18 à 25 ans. Une enquête judiciaire a été ouverte pour déterminer les causes de l’incendie, a annoncé le ministère de l’Intérieur.

Selon le commissariat de police de Rouen, les victimes ont été intoxiquées après l’embrasement d’une matière du plafond de la salle située au sous-sol du bar où se déroulait une soirée, suite à l’allumage de bougies d’anniversaire. «Il n’y a pas eu d’explosion, ce sont les bougies utilisées pour une fête d’anniversaire qui ont enflammé le plafond constitué de polystyrène, libérant des gaz qui ont intoxiqué les victimes», a déclaré la permanence du commissariat.

Cité par le quotidien Paris-Normandie, le vice-procureur du parquet de Rouen, Laurent Labadie, a également insisté sur l’«origine accidentelle» de l’incendie.

Samedi à l’aube, un périmètre de sécurité constitué de barrières métalliques a été mis en place devant ce qui reste de la façade rouge du bar, dont toutes les vitres ont été soufflées et le store brûlé.

Il n’y avait pas eu d’incendie aussi meurtrier en France depuis celui qui a touché, le 4 septembre 2005, un immeuble d’habitation à L’Haÿ-les-Roses, en région parisienne, faisant 18 morts.

Le 1er novembre 1970, un incendie dans une discothèque dans l’est de la France, à Saint-Laurent-du Pont, avait fait 146 morts, des jeunes pour la plupart.

Le Temps

 

 

Print Friendly, PDF & Email



Laisser un commentaire