‘’La fixation du prix des produits pétroliers obéit au contexte économique national et international’’ (Ismaël Dioubaté)

Au cours de la conférence de presse qui s’est tenue hier mardi sur le réajustement des prix des produits pétroliers à la pompe intervenu le 1er juillet 2018, le ministre du Budget, Ismaël Dioubaté a expliqué le bon fondé de la mesure.

Selon lui, le gouvernement comprend parfaitement la préoccupation des uns et des autres. Mais, dira-t-il, la fixation des prix des produits pétroliers obéit au contexte économique national et international.

‘’Ceux qui parlent de la fixation unilatérale du prix du carburant à la pompe doivent bien comprendre les choses et il faut que la situation soit claire. Les questions relatives aux mesures d’accompagnement sont négociées avec les partenaires sociaux, mais la fixation des prix des produits pétroliers obéit au contexte économique national et international. Quand on fait le calcul optimal, l’augmentation du prix du carburant devrait se situer entre 11500 fg et 12500 fg pour atteindre l’équilibre au niveau de la sous-région. Mais on s’est battu pour le maintenir à 1000 fg. J’avoue comme le ministre du travail l’a dit, le pourparler ne s’est jamais interrompu avec les partenaires sociaux, mais la logique économique est là…’’

Par Youssouf Keita

Print Friendly, PDF & Email



Laisser un commentaire