Flagrant mensonge d’un député de l’UFDG : ‘‘Démission des fédéraux de l’UFR pour l’UFDG’’ ? Archi faux ! (réaction cellule com)

Le parti de Cellou Dalein Diallo en perte de vitesse depuis le départ de l’UFR de l’opposition dite républicaine, cherche à exister désormais que par le mensonge et la fourberie. Incapable d’organiser et de réussir la moindre manifestation politique, le parti n’use désormais que de mensonge politique pour détourner l’attention des guinéens sur ses crimes économiques et physiques commis dans le pays. Mais, le peuple de Guinée ayant compris que ce parti, je veux dire, cette association de ressortissants, ne défend aucune valeur républicaine, et ne se bat que pour des valeurs communautaires et régionalistes est laissé à l’abandon, dans sa fuite en avant.

Depuis l’assassinat du journaliste Mohamed Koula Diallo au Siège de l’UFDG, l’éclatement du parti en deux, UFDG et UFDG bis, entre les pro Bah Oury et pro Dalein, détournement de 259 millions GNF par un des responsables de leur parti à Mamou et le scandale immobilier qui vient d’éclabousser pour une énième fois leur président Cellou Dalein Diallo, le parti cherche coûte que coûte à trouver du chemin. Mais hélas ! Les faits sont têtus. Les guinéens sont intelligents, ils savent que le passé de l’homme le rattrape toujours.

L’UFDG lors de sa dernière Assemblée Générale intoxique en annonçant que des fédéraux de l’UFR ont quitté le parti pour rejoindre leur association de ressortissants, UFDG bis, parce que la vraie se trouvant avec Bah Oury. Ce qui est Archi faux !

Les fédéraux de l’UFR n’ont pas bougé d’un iota. Ils sont à l’UFR et sont fiers de rester dans ce grand parti. Ceux qui vont chercher leurs dépenses à l’UFDG en se faisant passer pour des responsables de l’UFR ne peuvent pas nous distraire.

Le Député Aboubacar Soumah qui a fait cette annonce est bien connu dans son propre parti pour ses ‘’vérités’’ qui ne sont jamais vérifiées. Il reste le Député de l’UFDG qui soufre le plus de crise de confiance au sein de sa formation politique.

Pour le cas de Moussa Camara, qui se fait passer pour un responsable de l’UFR, a été exclut du parti depuis 2013 et remplacé par Aboubacar Sylla à l’époque. Il est regrettable que chaque fois que l’UFDG se trouve en panne d’arguments, fait revenir ce transhument sur scène. Il est même bien que des gens d’une telle moralité se retrouvent à l’UFDG, c’est là qu’ils ont leur place. A l’UFR on n’en veut pas.

Quant à Ibrahima Taylor Camara, secrétaire fédéral de l’UFR de Gbessia, il reste et demeure dans le parti. Taylor est un militant de première heure de l’UFR. Cet homme n’a rien à chercher à l’UFDG.

Le nommé Ibrahima Garto Cissé n’a jamais été membre d’une structure de l’UFR. C’est une des fabrications de l’UFDG connue pour ces genres de pratique.

Pour terminer, je veux dire à l’UFDG que ce n’est pas par les mensonges, l’exclusion, le communautarisme, et la victimisation qu’on peut conquérir les cœurs des guinéens.

Wassalam !

Sylla Ahmed Tidiane
Chargé de communication de l’UFR

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires




Laisser un commentaire