Dadis pilonne Sékouba: "il ne dirigeait qu'une petite section à Macenta. J'avais toute l'armée avec moi"

Entre le capitaine Moussa Dadais Camara et le général Sékouba Konaté, c’est toujours l’inimitié. Chacun veut réécrire l’histoire à sa façon. Depuis Ouagadoudou, au Burkina Faso où il poursuit sa convalescence, Dadis Camara, face à son chargé de communication Caleb Kolié et un journaliste burkinabè,  a commenté son arrivée au pouvoir au lendemain de la mort de Lansana Conté en décembre 2008. Pour l’enfant de Koulé, les rapports de force au sein de l’armée étaient tels que personne n’osait à l’époque prendre le pouvoir sous ses yeux et sans sa bénédiction. Même le général Sékouba Konaté, le numéro 3 du CNDD et plus tard président de la transition.   »J’avais le BQG, les blindés, l’armée de l’air, l’infanterie, tout était à ma disposition. Sékouba Konaté dirigeait, dit-il,  une petite section à Macenta avant de rallier Conakry avec pour mission révèle-t-il  de l’anéantir. Mais, ajoute-t-il,  ce dernier s’est vite ravisé une fois dans la capitale guinéenne car les rapports de force étaient disproportionnés.

Par Mediaguinee

 

 

 

 

 

 

 

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires




4 thoughts on “Dadis pilonne Sékouba: "il ne dirigeait qu'une petite section à Macenta. J'avais toute l'armée avec moi"

  1. Bah Abdoul

    Ces deux hommes se mefiaient l’un de l’autre tout en pretendant etre de vrais amis. Dans la situation trouble de la prise du pouvoir en 2008, ces militaires tatonaient tous avec un pouvoir ramasse a terre. Ils pilotaient a vue et tatonaient en voulant tout controler sans expertise ni methode encore moins modestie. C’est pourquoi en voulant tout signer le Presiedent Dadis a precipiter son depart si tragique avec tout ce qu’il a legue de bavures et de pertes en vies humaines. Le temps permettra de mieux decouvrir l’un et l’autre et d’ecrire la vrai face de cette etape de notre histoire douloureuse helas!

  2. Senghor kaba

    Les débuts de Dadis était très bon mais vite il a change le discours goût de pouvoir certainement il pouvait être un ATT de Guinée comme il avait commence a dire qu’aucun ancien premier ministre ne ne serait candidat pour les présidentielle c’était une bonne idée et a défaut de sa nous assiston a une pagaille de tour genre des ancien voleurs dit premier ministre

  3. Sylla

    Et alors?
    Même si vous aviez tout l’ecomog avec vous,ça servit à quoi?
    Un médoocre militaire ne peut pas commander un pays comme la Guinée.
    Les militaires ne vont plus jamais nous commander dans ce pays. On remercie le Général Konaté pour ça. Et non ce cancre de Dadis qui n’était qu’un clown en treillis militaire.

Laisser un commentaire