Fodé Bangoura et Cheick Camara enterrent la hache de guerre: « entre nous, l’entente est retrouvée »

« Cheick [Amadou Camara] est un frère, un collaborateur. Nous avons été chez le Kountigui à la demande de nos aînés, imams et autres pour que les filles et les fils de la Basse Guinée se donnent la main, qu’ils s’entendent. S’ils s’ entendent, c’est toute la Guinée qui s’entend. Nous sommes tous des Guinéens, nous sommes des frères, nous voulons le bonheur de ce pays ». Ainsi parlait le président du parti de l’unité et du progrès (PUP),Fodé Bangoura devant ses militants à propos de sa réconciliation avec l’ancien ministre Cheick Amadou Camara. C’était au cours d’une assemblée générale du parti ce samedi 17 décembre à Cameroun.
Selon Fodé Bangoura, pour que les basses côtiers atteignent leur objectif visé, il faut l’union entre ses fils et filles.
« C’ est quand on est unis que nous serons forts. Je demande de l’unité entre tous les militants du parti, à tous et à celles qui ont des frustrations de se pardonner et de continuer la lutte. Nous voulons le bien-être des Guinéens et des Guinéennes. Et pour cela, il faut travailler la main dans la main. Pour vivre ensemble, il faut partager les idéaux, la rencontre entre Cheick Camara et moi était dans l’unité retrouvée, dit-il.
Comme pour rassurer les uns et les autres sur l’effectivité de sa réconciliation avec son désormais ancien ennemi juré Cheick Camara, l’ancien coordinateur du Gouvernement Conté de dire : « Nous avons parlé du fidaou du feu général Lansana Conté qui aura lieu le jeudi 22 décembre. Depuis deux jours, il y a une mission qui travaille ici, composée de certains éléments de Cheick Camara et de la direction nationale du parti . Il semblerait que je suis le président de cette mission et Cheick Camara est le vice -président ».
Plus loin, M. Bangoura a appelé tous les Guinéens à une forte mobilisation pour le Fidaou de l’ancien président Conté qui se déroulera dans son village à Dubréka la semaine prochaine.
Par Elisa Camara
+224 654 95 73 22

Print Friendly, PDF & Email



Laisser un commentaire