Connect with us

Societé

Fria/Makhissa sur le dénouement de la crise : ‘’je ne peux pas m’arroger seul la paternité’’ de la détente

La crise qui secouait Fria, ville d’alumine, a connu ce vendredi, 7 juin, un répit grâce à l’implication de plusieurs fils de cette localité dont le directeur national des Impôts.

Aboubacar Makhissa Camara, qui est à pied d’œuvre depuis le début de cette crise pour un dénouement heureux, a réussi à calmer ardeurs.

« Hier, il y avait la présence de tout le monde, ce n’est pas ma présence seulement qui a fait que la grève a été levée, il y avait le Sotikèmo, les chefs de quartier, la délégation du gouvernorat de Boké et monsieur le Maire de Fria. Donc, ce sont les efforts conjugués qui ont abouti à cette conclusion, je viens de citer la contribution immense de mon frère Macka Traoré [journaliste], qui est venu avant moi. Donc, je ne peux pas m’arroser seul la paternité de cet événement, c’est la contribution de tous ceux qui de près ou de loin ont participé à cet événement pour qu’il y ait la solution », a dit le directeur national des Impôts tout en invitant les manifestantes à écouter et respecter les autorités.

« Nous allons continuer à travailler avec les femmes, je ne pense pas qu’elles vont revenir sur le terrain, parce que quand une personne exprime son souci et qu’en face toute la communauté se mobilise pour venir vers vous et vous demander de vous calmer, en tant que musulman, vous devez comprendre cela. Et puis on ne peut pas forcer un chef à agir, il faut le laisser dans sa liberté, c’est lui l’autorité, c’est à lui de prendre la décision qui lui revient de droit. Il faut respecter l’autorité de l’Etat, c’est ce que nous sommes en train de défendre dans cette démarche-là mais aussi faire en sorte que les femmes ne se sentent pas brimées dans leurs droits », a-t-il invité.

Thierno Sadou Diallo, envoyé spécial à Fria

+224 626 65 65 39

Print Friendly, PDF & Email
Publicités
Continuer la lecture
Advertisement
Cliquer ici pour Commenter

Laisser un commentaire

Publicités

Suivez-moi sur Facebook