Fusillade au centre islamique de Québec, cinq morts et des blessés

Une fusillade a éclaté dimanche soir au centre culturel islamique de Québec (sud-est du Canada), faisant cinq morts et des blessés, selon des sources concordantes.

Un porte-parole de la police de Québec a confirmé sur les chaînes de télévision qu’il y avait des morts, mais il n’en a pas précisé le nombre.
Selon les médias locaux, cinq personnes ont trouvé la mort dans une fusillade perpétrée par deux hommes cagoulés après la prière du soir à la mosquée.
Une vaste opération policière a été lancée après la fusillade.
Dans un point de presse télévisé, le porte-parole de la police a indiqué que deux suspects avaient été interpellés.
« Les Canadiens pleurent les victimes de l’attaque lâche dans une mosquée de Québec. Mes pensées sont avec les victimes et leurs familles », a déclaré le Premier ministre canadien Justin Trudeau sur son compte Twitter.
Selon des témoins cités par Radio Canada, deux hommes auraient pénétré dans le centre culturel avant d’ouvrir le feu sur les fidèles un peu après 19h15 heure locale dimanche (lundi 00h15 GMT).
Le Premier ministre québécois Philippe Couillard a déclaré sur son compte Twitter que son gouvernement était « mobilisé pour assurer la sécurité de la population de Québec ».
Le Centre culturel islamique de Québec, qui est également connu sous le nom de grande mosquée de Québec, avait déjà été la cible d’un geste à caractère haineux, mais beaucoup moins grave: une tête de porc avait été déposée devant l’une de ses portes pendant le ramadan.
AFP

Commentaires

commentaires




Laisser un commentaire