Connect with us

Politique

Gaoual sur le cas Faya : ‘’cette plainte du ministre de la Justice montre qu’il a quelque chose probablement à cacher à l’opinion’’

Le député uninominal de Gaoual, l’honorable Ousmane Gaoual Diallo a réagi samedi à la détention à la maison centrale du président du Bloc Libéral, Dr Faya Lansana Millimouno pour diffamation suite à une plainte du ministre intérimaire de la justice, Mamadou Lamine Fofana.

Joint par notre rédaction, le responsable de la Cellule de communication de l’UFDG, Ousmane Gaoual Diallo a qualifié cette incarcération de l’opposant Faya Millimouno d’arbitraire. Tout en indiquant que ce qu’a exprimé Faya est une opinion largement répandue dans le pays. Donc, dit-il, il appartient au ministre de la justice d’apporter des preuves où de relever à l’opinion l’identité de ce porte-parole de la rébellion de 2000 en Guinée.

« C’est un dysfonctionnement que de voir les hommes qui incarnent l’autorité publique eux-mêmes être les plus prompts à enclencher des procédures judiciaires contre des citoyens. Alors que même les procédures judiciaires des citoyens ne sont pas suivies des faits », a déclaré le député.

Cette plainte du ministre intérimaire de la Justice montre en tous les cas qu’il a quelque chose probablement à cacher à l’opinion, vitupère-t-il. Sinon la déclaration de Dr Faya Millimouno qui l’accuse d’avoir été le porte-parole de la rébellion, il faut qu’il le sache que  nombreux Guinéens croient que c’est lui Mohamed Lamine Fofana qui était le porte-parole de la rébellion. Maintenant si Faya l’a dit, il a exprimé une opinion largement répandue dans le pays. Il lui appartient aussi en tant que ministre de la justice, en tant que membre du Rpg arc-en-ciel d’apporter la preuve en tout cas où de livrer à l’opinion l’identité de Mohamed Lamine Fofana. Parce qu’il ne faut se cacher le voile, c’est au siège du Rpg que des anciens rebelles, certains ce sont des anciens militaires retraités notamment Sékou Souapé Kourouma ont avoué d’avoir pris part à une rébellion contre la Guinée. Donc c’est au sein de son parti que des éléments importants de son parti ont fait l’aveux d’avoir pris part à cette rébellion ».

« Si légitimement les Guinéens croient que c’est lui pour des questions d’homonymie ou pas qui était le porte-parole de la rébellion, je pense que cela ne mérite pas l’incarcération d’un leader important et respecté de notre pays ».

Par ailleurs de souligner : »ça montre aussi que la justice a énormément du chemin à faire pour rassurer les Guinéens parce que c’est une justice instrumentalisée, politique et qui est au service de l’exécutif exclusivement ».

« Nous, on a des centaines de plaintes déposées dans les tribunaux contre souvent des jeunes communicants du RPG mais ça n’a jamais été suivi de faits ou contre les citoyens pour des faits nettement plus graves souvent pour des faits d’incitation à la haine tribale, ethnique ou à la guerre communautaire mais ça n’a jamais été suivi de faits », regrette-t-il.

Cette incarcération du Dr Faya Millimouno est arbitraire, injuste et condamnable », lâche-t-il.

« Dr Faya doit s’avoir qu’aujourd’hui que tout le peuple de Guinée est avec lui et vit avec lui cette brutalité, cette injustice que le gouvernement est entrain de lui faire subir malgré tout, mais nous restons vigilants, il a tout notre soutien et compassion », assure-t-il.

Elisa Camara 

+224957322

 

Print Friendly, PDF & Email
Continuer la lecture
Advertisement
Cliquer ici pour Commenter

Laisser un commentaire

Publicités

Suivez-moi sur Facebook