Grève des greffiers à Labé : ‘’moi je ne suis pas en grève’’ (Greffier en chef)

Déclenchée depuis le 8 juin dernier, la grève illimitée des greffiers de Guinée suscite des divisions internes.  Si dans certaines parties du pays, cette grève a impacté le bon fonctionnement des juridictions, à Labé, tel n’est pas le cas. Dans la cité de Karamoko Alpha, le tribunal continue de fonctionner.

Ce lundi 11 juin, le greffier en chef au tribunal de première instance de Labé, a précisé au micro de Mediaguinee que la grève n’est pas observée.

 » Présentement, le 08 juin c’était un jour ouvrable, samedi c’ était pas un jour ouvrable, ainsi que le dimanche, aujourd’hui c’est lundi, moi je suis au bureau pour les activités de la juridiction. Si la grève pouvait impacter le bon fonctionnement de notre juridiction, ça devrait être aujourd’hui mais pas du tout. A Labé, on travaille. Présentement, Labé a deux greffiers. Je suis là avec Djan Baïlo Diallo, le troisième qui était là est affecté à Boké, mon second est au parquet présentement. Je peux dire que les greffiers de Labé ne sont pas en grève, en tout cas moi je ne suis pas en grève », assure Me Ousmane Kaba.

Dans la même lancée, ce greffier qui poursuit ses activités au TPI de Labé plaide pour une sortie de crise.

 »L’appel que j’ai à lancer, c’est d’avoir une bonne issue. À l’endroit des autorités, je leur demande leur apport. Nous demandons aux autorités d’aider à ce que ce statut soit appliqué », a-t-il plaidé.

En dépit de cette désolidarisation, Me Ousmane Kaba souhaite que cette revendication de ses confrères porte fruit.

 » Si la grève devient un ensemble de mouvement, mais il n’est pas question que je vienne répondre au bureau. Je veux m’associer aux autres, mais ce que je souhaite c’est une bonne suite, une entente entre nous les greffiers et l’Etat », conclut-il.

Tidiane Diallo, correspondant régional à Labé 

(+224) 620 44 25 83

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires




Laisser un commentaire