Connect with us

Societé

Grogne à Kankan : des jeunes demandent la desserte de la ville en courant de 18 h à 8 h

Published

on

Les responsables des jeunes et jeunes leaders des 27 quartiers de la commune urbaine de Kankan ont pris d’assaut dans la matinée de ce mardi  16 juillet, la préfecture pour rappeler au préfet, Aziz Diop de l’expiration du délai de 15 jours qu’il leur a donné pour la déserte de la ville désormais en courant électrique de 18h à 8h du matin au lieu de 18h à 0h30.

A défaut du respect de cet engagement, ces jeunes fortement mobilisés pour la circonstance, ont demandé au préfet d’ordonner la fermeture immédiate de l’EDG jusqu’à satisfaction de leur réclamation. Une doléance dont Aziz Diop se dit ne pas être à mesure de satisfaire car, selon lui, cela n’émanerait pas de ses compétences.

Irrités par la réaction du numéro 1 de la préfecture, ces jeunes déterminés plus que jamais ont rallié le gouvernorat pour aller soumettre leurs préoccupations au gouverneur, Mohamed Gharé tout en lui remettant leur mémorandum. Un mémorandum dans lequel sont annotés, tous leurs points de réclamation notamment :

1-La prise en charge immédiate du jeune Laye Keita qui a dû mettre main sur le présumé voleur de carburant en flagrant délit à l’EDG et qui au cours des tractations avec celui-ci  a été gravement blessé. Ce point a été acquis car selon Mohamed Zidane Fofana, porte parole des jeunes frondeurs ,le jeune blessé en question a été pris en charge par la direction générale d’EDG et se trouverait actuellement sous des soins intensifs à l’hôpital Sino-guinéenne de Conakry.

2-Les jeunes demandent à ce que justice soit faite c’est-à-dire tous les présumés dans ce cas de vol soient jugés et condamnés à la hauteur de leur forfaiture et que ces derniers soient automatiquement affectés ailleurs.

3-Fournir désormais le courant à la population de 18h à 8h au lieu de 18h à 0h30 faute de quoi, ils (jeunes) demandent l’arrêt immédiat de la centrale thermique de Kankan jusqu’à ce que cela soit fait. Ce 3ème pont est pour ces jeunes non négociable.

Après avoir écouté des jeunes en colère, le gouverneur Garé les a tout d’abord félicité par rapport à leur démarche avant de les demander de patienter et lui-même étant en voyage s’en chargerait désormais du problème des jeunes jusqu’à ce que satisfaction soit trouvée.

A rappeler cette manifestation pacifique des jeunes, fait suite au vol de 8 bidons de gasoil le 29 juin dernier par un agent d’EDG du nom de Lanciné Traoré à la centrale thermique de Kankan. Un vol qui a été suivi par la déclaration du préfet Aziz Diop, une déclaration selon laquelle qu’après le démantèlement de ce cas vol dont les agents d’E.D.G sont eux-mêmes coupables et complices , Kankan aurait désormais le courant de 18h à 8h au lieu de 18h à 0h30.

Au moment que nous mettions en ligne cette dépêche, les jeunes manifestants avaient rallié leurs familles respectives et leurs responsables quant à eux poursuivent des négociations avec le gouverneur de Kankan.

Nous y reviendrons !

Alpha Oumar Koita, correspondant à Kankan

+224 622-160-720

 

Print Friendly, PDF & Email
Publicités
Continuer la lecture
Advertisement
Cliquer ici pour Commenter

Laisser un commentaire

Publicités