Guéckédou : « association cadre de concertation » adhère aux idées du directeur national du budget

Abraham Richard Kamano multiplie les contacts avec les populations de Guéckédou, au sud de la Guinée. Après avoir bénéficié du soutien de l’association des commerçants hier dimanche, ce lundi 22 janvier le directeur national du budget et sa suite ont eu un échange avec « l’association cadre de concertation  » dans les locaux de ladite association.

Comme le veut la tradition dans cette localité, les noix de colas accompagnées d’une somme symbolique a été présentées par le directeur national de budget, une façon de traduire son engagement à cette association.

Après donc la présentation de la salle, Richard Kamano a expliqué les raisons pour lesquelles il a décidé de les rencontrer : « je vous remercie d’abord de votre soutien dont j’ai bénéficié lors du tournoi de football que j’avais organisé et qui s’est soldé par un succès.

Je sollicite également votre soutien pour l’unification de la ville sans laquelle aucun développement n’est possible, et surtout aussi votre appui à m’accompagner dans ces élections communales. Notre préfecture, à cause des différends, son développement a ralenti. Nous devrons nous donner la main pour faire prospérer notre ville. Aujourd’hui, à travers les initiatives du président Alpha Condé baptisées initiatives présidentielles, beaucoup de projets sont en phase de réalisation dans la ville de Guéckédou, mais tout cela ne peut être réalisé que dans la paix. Alors nous devons soutenir ces initiatives du président pour l’épanouissement de notre ville ».

Dans la foulée, des membres de cette association ont, à tour de rôle, exprimé leurs différentes inquiétudes qui sont entre autres, le chômage, le manque d’électricité, d’eau et d’infrastructures routières.  Sur les promesses tenues mais encore non réalisées, ces jeunes-cadres ont ainsi interpellé le directeur national du budget sur la transformation en actes concrets des engagements pris.

Apparemment très marqué par l’intervention des uns et des autres et de la pertinence de leurs questions et analyses, Richard a tout d’abord félicité les membres de cette association par leur niveau d’études pour lequel il a dit toute son admiration.

Il a ensuite fait savoir à ces frères qu’il est aujourd’hui bien placé d’expliquer les projets déjà planifiés et financés par le gouvernement en tant que directeur national du budget par rapport aux contenus des initiatives du gouvernement et du président qui doivent être exécutés.

Il a par ailleurs parlé du bitumage de la ville dont le représentant de l’entreprise chargé de ces travaux Péter Diallo avait pris part à ces échanges. L’engagement a été pris de finaliser ces travaux si les décaissements se font le plus rapidement possible dans les délais avec l’État.

En ce qui concerne l’électricité, le directeur du budget, souligné que les travaux sont également en cours d’exécution.

Et pour finir, il a appelé ces jeunes aux montages des projets bancables pour bénéficier des appuis des micros crédits pour leur autonomisation.

Très satisfait de la clarté de interventions, cette association a affiché toutes ses intentions à collaborer avec le directeur national du budget, Richard Abraham Kamano.

Pour rappel, cette association a vu le jour au lendemain des mouvements qui ont causé le départ du préfet Boukary en 2012. Depuis lors, ces jeunes se sont  réunis au sein de cette association pour lutter contre tous les maux pouvant freiner le développement de leur préfecture.

Amara Souza Soumaoro, correspondant à N’Zérékoré

envoyé spécial à Guéckédou

Commentaires

commentaires




Laisser un commentaire