La Guinée et la Palestine signent un protocole de convention dans le domaine de la Santé

La ministre de l’Action Sociale, de la Promotion Féminine et de l’Enfance a cosigné ce lundi, au nom de son collègue de la Santé un protocole de convention sanitaire dans le cadre de l’amélioration de la qualité des soins et le développement des ressources humaines dans le secteur de la santé avec la représentation de l’Agence Palestinienne pour la coopération internationale.

La signature de ce protocole de convention a connu la présence du Secrétaire Général du ministère de la Santé, de l’ambassadeur de la Palestine en Guinée mais aussi des cadres du secteur de la santé. L’épidémie à virus Ebola officiellement déclarée en mars 2014 à fortement éprouver le système sanitaire Guinéen et a causé de véritable perte en ressources humaines. Avec le passage de la maladie à virus Ebola, le secteur de la santé est pratiquement en reconstruction. Le gouvernement Guinéen affiche une forte volonté politique pour améliorer la santé de la population. Cette volonté se traduit par l’inscription de la santé parmi les secteurs prioritaires de la politique nationale de développement. Les besoins dans le secteur de la santé sont nombreux et vont de la construction d’infrastructures, l’équipement, la formation, à la réalisation d’études.

Ce protocole d’accord concerne principalement la médecine interne, la chirurgie viscérale, la cardiologie, l’anesthésie, les soins intensifs et la réanimation. Dans le domaine du renforcement des compétences, il sera organisé des séances de formation du personnel médical et les modalités d’appui de la partie palestinienne se feront sous forme de missions ponctuelles qui seront programmés de commun accord par les deux parties, en matière de durée et d’effectifs. Dans le domaine de l’amélioration de la qualité des soins, il sera promu l’envoi de médecins spécialistes palestiniens pour travailler dans les structures hospitalières dont les lieux déterminés en fonction des besoins.

Pour le Directeur Général de l’Agence Palestinienne pour la coopération internationale ce protocole de convention sanitaire part d’une décision de principe du peuple Palestinien, du gouvernement et de son Président Mahmoud Abbas de mettre à la disposition de la République de Guinée tout le savoir-faire et l’expertise palestinienne dans plusieurs domaines en particulier celui de la santé. Selon Imad Al Zuhairi la signature de ce protocole vise à renforcer les liens dans ce domaine et améliorer les ressources humaines du pays, c’est pourquoi ils vont fournir très bientôt un nombre important d’experts qui viendront travailler avec les Guinéens sur la réhabilitation du système de santé, le développement des ressources humaines.

Pour sa part, la ministre de l’Action Sociale, de la Promotion Féminine et de l’Enfance dira au nom de son collègue de la santé que l’analyse de la situation sanitaire du pays montre qu’au cours de ces dernières années, le gouvernement a fourni d’importants efforts. Pour Diaby Sylla Mariama malgré ces efforts consentis dans le secteur de la santé, des besoins importants restent à couvrir. D’où l’intérêt de rechercher à tisser des partenariats avec de nombreux États et la communauté internationale pour combler une partie des gaps existants.

Pour finir, la ministre de l’Action Sociale, de la Promotion Féminine et de l’Enfance a précisé que pendant de longues séances avec les services compétents du ministère de la Santé, les domaines qui sont actuellement prioritaires pour le Gouvernement, au regard des compétences disponibles sont celles des soins hospitaliers.

La Cellule de Communication du Gouvernement.

 

Print Friendly, PDF & Email



Laisser un commentaire