Une Guinéenne sacrée meilleure danseuse de Salsa veut ouvrir une école de danse latine en Guinée

Le secrétaire général du Ministère des Sports, de la Culture et du patrimoine historique entouré des cadres a reçu, ce jeudi en audience la Guinéenne, Amira Chaloub, qui a présenté son trophée de meilleure danseuse de Salsa (danse Latine) organisée en Janvier 2018 en Floride aux États-Unis.

Au sortir de cette audience, Amira Chaloub a donné l’objectif de sa visite en Guinée : « je suis une amatrice qui participe à des compétitions mondiales de Salsa. Je suis arrivée en Guinée d’une part pour annoncer le succès car j’ai compéti mondialement et j’ai gagné le troisième prix du podium mondial à Orlando en Décembre 2017. Et en Janvier 2018, mon époux et moi avons fini à la première place de la compétition du congrès mondial de la Salsa. Ce sont les deux compétitions de plus grande notoriété dans la danse en Floride et ça se passe à chaque année. Et il faut préciser aussi moi, j’ai tenu à concourir sous la couleur du drapeau guinéen. Alors, je suis revenue en Guinée pour partager cette victoire avec mes compatriotes. Et vraiment, c’est sous les couleurs de la Guinée que j’ai souhaité concourir, leur faire partager ma passion ».

Par ailleurs, elle a aussi annoncé au Ministère de la culture l’organisation prochaine du festival international de la danse latine en Guinée.

« Ma visite en Guinée aussi est d’annoncer l’organisation du festival international de la danse latine qui va se dérouler à la dernière semaine de Novembre 2018 à Conakry. Le but de ce festival est de faire partager cette passion et créer l’engouement autour de la danse latine qui est quand même l’héritage qu’est connu en Guinée. Et aussi d’apporter des shows, des spectacles autour de cette danse. Et nous allons envoyer des pointures internationales qui vont pouvoir apporter un aspect académique à tous les Guinéens qui savent danser. L’objectif final, c’est de créer l’école de danse de Latine Salsa en Guinée », a annoncé madame Chaloub.

De son côté, le porte-parole du Ministère de la Culture a rassuré que son département accompagnera cette l’initiative pour ouvrir une école de danse en Guinée. « C’est un trophée qui revient au bercail. C’est une joie en recevant une sœur qui s’est illustrée devant une cinquantaine pays qui étaient représentés. Donc, elle a reçu les remerciements et les félicitations du Ministère de la culture », a souligné Jean Baptiste Williams, ajoutant que le Ministère va accompagner cette  initiative.

« Nous allons accompagner justement pour la réalisation surtout de ce festival international. Et aller aussi jusqu’à la création de cette école de danse et musique latine. Car vous savez que la culture ne va pas se renfermer sur elle-même, elle doit s’ouvrir aux autres tendances. Nous disons chapeau et nous allons l’accompagner », rassure-t-il.

Yaya Dramé

628-38-05-76

 

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires




Laisser un commentaire