Hausse du prix du carburant : le patronat de Guinée appelle à la levée de la grève

Suite à la grève enclenchée par l’inter-centrale CNTG-USTG contre la hausse du prix du carburant à la pompe, le patronat de Guinée, composé de CPEG-PAG-CNPG, a dans une déclaration faite samedi à Conakry, sollicité la levée de la grève dès le lundi prochain. Il a aussi invité toutes les parties prenantes à la reprise des négociations.

Selon la présidente de la Confédération patronale des entreprises de Guinée (CPEG), Hadja Aissata Gnouma Traoré « entre partenaires sociaux, nous avons rencontré le gouvernement et les représentants du syndicat pour rapprocher les points de vue pour une sortie de crise. Le constat est que le syndicat pose comme préalable à toute discussion un retour au tarif de 8 000 gnf le litre [10 000fg au prix actuel, ndlr] à la pompe alors que le gouvernement, sur la base de la hausse du prix du baril, serait dans l’impossibilité de continuer à subventionner le coût du carburant ».

Face à cette situation, ajoute-elle, et suite à de longues analyses, nous patronats et employeurs, comprenons la position du gouvernement. En conséquence, nous sollicitons très humblement : la levée de la grève dès ce lundi 09 juillet 2018, le retour de toutes les parties à la table de négociation, sans préalables avec pour priorité une analyse profonde et un examen pertinent des mesures d’accompagnement ».

Depuis mercredi dernier, à l’appel de l’inter-centrale CNTG-USTG, une grève perlée est observée en Guinée et a été reconduite hier à l’issue du 2è round des négociations entre gouvernement et syndicat.

Elisa Camara

+224 654 95 73 22

Print Friendly, PDF & Email



Laisser un commentaire