Hausse du prix du carburant: quand des syndicalistes jouent aux policiers pour faire respecter la grève

Le syndicat des transports est bien décidé à faire respecter le mot d’ordre de grève déclenché par l’inter centrale USTG-CNTG contre l’augmentation du prix du carburant à la pompe.

Ce mercredi 11 juillet, c’est une véritable opération de chasse aux taxis qui est organisée. Tout conducteur de taxi  pris dans la circulation est arraisonné et oblige les passagers à ne pas payer leur transport.

Des hommes sont postés en des endroits inévitables pour tout conducteur d’engins, pour faire appliquer cette règle. Cette façon de faire a permis au syndicat des transports de paralyser la circulation qui était dense au petit matin.

A noter que cette mesure ne vise que les taxis, les véhicules personnels circulent librement.

Pour le moment, aucun incident n’a été signalé et des citoyens sont massés le long des routes en quête de taxi pour se rendre à leurs lieux de travail.

Depuis le début de cette grève, c’est la première fois que  cette route soit paralysée.

Thierno Sadou Diallo

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires




Laisser un commentaire