Hollande prêt à sécuriser le concert de Black M à Verdun

L’Etat est prêt à mettre « les moyens pour sécuriser » un éventuel concert du chanteur Black M à Verdun, a annoncé François Hollande mardi sur Europe 1.

« Si le maire voulait – c’est à lui d’en décider – eh bien l’Etat mettrait les moyens pour sécuriser le concert. Et de toute façon, les subventions qui avaient été promises pour ce spectacle ou pour d’autres seraient de toute façon maintenues », a-t-il dit.

Centenaire de Verdun
Le rappeur, membre du groupe Sexion d’Assaut, devait se produire le 29 mai, après la cérémonie de commémoration de la bataille de Verdun, à laquelle sont attendus François Hollande et la chancelière allemande Angela Merkel.

Polémique
Mais après plusieurs jours de polémique, alimentée par de nombreux élus essentiellement d’extrême droite et de droite qui s’indignaient de certaines paroles du chanteur, le maire PS de Verdun, Samuel Hazard, a annulé le concert, justifiant cette annulation par des « risques forts de troubles à l’ordre public ».

« Pressions »
Le maire « a subi des pressions (…) inouïes de violences, de haine parce que c’était Black M qui avait été choisi », a remarqué François Hollande. « Ne voulant pas créer d’incident, voulant sans doute préserver l’ordre public, il y a renoncé (…) C’est sa seule décision, puisque l’Etat n’avait pas à en connaître. »

AFP

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires




Laisser un commentaire