Hydrocarbures/Groupe Total : les cadres du département bénéficient d’un renforcement de capacités

Conakry, le 17 Septembre 2018 – Pour l’atteinte des objectifs assignés au Ministère des Hydrocarbures, la qualification du personnel de ce département reste une priorité du Ministre Diakaria Koulibaly.

C’est dans cette optique que des experts du groupe français TOTAL ont eu pour la seconde fois, des échanges fructueux avec les cadres et agents du Ministère. Ce séminaire de formation qui s’inscrit dans le cadre de la coopération technique entre le Groupe TOTAL et la Guinée vise au renforcement des capacités opérationnelles des agents.

Dans le même registre, le Ministre des Hydrocarbures, Diakaria Koulibaly a reçu au cours de la même semaine une délégation de la société nationale pétrolière de Malaisie PETRONAS. Au centre des débats, explorer des possibilités d’investissement dans le domaine pétrolier en Guinée.

La Cellule de Communication du Gouvernement

 

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires




2 thoughts on “Hydrocarbures/Groupe Total : les cadres du département bénéficient d’un renforcement de capacités

  1. Africain

    « Conflits d’intérêts » dans toute sa splendeur entre TOTAL et l’institution tutelle.

    Le comble, ici, c’est le gouvernement qui assure cette communication gratuitement.

    Nous savons qu’il n’y a rien de « TRANSPARENT » chez nous; mais de là à communiquer FIÈREMENT sur cette non transparence…c’est de l’incompétence dans toute sa splendeur.

    PS: La pratique que le gouvernement « vante » ici : « repas, cadeaux, programmes de recherche, frais pour conseils ou interventions dans des séminaires… » entre les grandes firmes et les institutions tutelles/corporations; alimente la corruption, cela est connu de tous.

  2. momo

    Je suis de votre avis Mr Africain. Les Etats n’ont pas d’amis que des intérêts. Les multinationales ENCORE PIRE.

    Un gouvernement dont le ministère de référence « les Hydrocarbures » à son personnel formé par une entreprise multinationale en l’occurrence « Total ».
    Non, mais déclarez simplement que les intérêts étrangers dirigent notre ministère ou mieux, notre gouvernement.

    En ce sens vous aurez fait « mentir » Dadis qui déclarait que la Guinée n’est pas une sous-préfecture de la France. La porte sera ainsi grandement ouverte à cette France-Afrique sous une autre forme.
    Plus nous avançons plus les masques tombent au fur et à mesure. Nous verrons qui est qui très bientôt, Inch’Allah.

    Ma foi, si le gouvernement veut se « professionnaliser » à travers son ministère des hydrocarbures, c’est d’envoyer son personnel en stage EN IRAK, tout simplement.

    Là-bas, nous avons vu comment le ministre en charge du pétrole (Ahmed Chalab, Naissance 30 octobre 1944 Kadhimiya Décès 3 novembre 2015 (à 71 ans) à Baghdad)
    a réussit à mettre aux pas les multinationales du pétrole (qu’elle soient Américaines, Européennes etc…) qui sont venus prospecter chez eux. Cela a été mis en œuvre de manière formidable ; les sociétés sont tirées au sort pour n’avoir que 5% du baril pour les entreprises Américaines. Aucune, je dis bien aucune n’a rechigné sur son lot. Total si j’ai bonne mémoire n’a obtenu que 2,5% du baril, et elle était bien contente.

    C’est chez nous que des personnes chargées d’autorités publique se gargarisent de « Patriotes » tout en faisant le contraire. Amateurisme quand tu nous tiens.

    Toute cette gouvernance est de cette trempe, médiocre comme son représentant. Baignant dans les immondices et la démagogie. Un intellectuel n’aime pas la saleté, encore moins la gabegie à ciel ouvert ni la mal gouvernance  corruption.
    Courage et force aux résistants Guinéens (Syndicalistes, activistes, société civile, partis politiques progressistes etc…) face ce pouvoir hideux et sa cohorte de misère.

    Bonne journée à tous.

Laisser un commentaire