Incarcération des communicants du RPG : ‘’des avocats seront commis à la tâche’’ (Lansana Komara)

En réunion hebdomadaire hier jeudi 12 avril 2018, au siège national du RPG Arc-en-ciel, les membres du bureau politique national du parti au pouvoir ont longuement échangé sur le cas des communicants du parti arrêtés et déférés à la Maison d’arrêt de Conakry.

Joint par la rédaction de MEDIAGUINEE pour en savoir davantage, le secrétaire administratif, Lansana Komara a bien voulu nous déclarer : ‘’Nous sommes en train de construire une démocratie et un Etat de droit. Nous devons tous comprendre que l’Etat de droit est plus contraignant que l’Etat de non droit parce que nous sommes tous sujets de droit et on est tous soumis à la loi’’, dit-il.

Mais qu’à cela tienne, précise-t-il, ‘’nous tenons que les choses se fassent dans les règles de l’art. Nous avons appris vrai ou faux, nous ne pouvons pas le confirmer, mais nous allons mener des enquêtes car, il parait que les jeunes ont été arrêtés de façon draconienne et qu’ils ont été humiliés. Si ça c’est une vérité, nous nous élevons contre ça et nous proposons de porter plainte parce qu’il y a des règles pour arrêter quelqu’un dans un Etat démocratique et c’est la présomption d’innocence.’’

Poursuivant, il a déclaré que le bureau politique national du RPG et tous militants et sympathisants soutiennent sans faille les communicants arrêtés. ‘’Jusqu’à preuve du contraire nous les soutenons parce que leur culpabilité n’est pas de tout établie, nous ne pouvons pas donc nous désolidariser d’eux, nous sommes solidaires d’eux. Mais nous ne comprenons aussi qu’il ait deux poids deux mesures. Comment peut-on comprendre qu’il n’y a que des communicants du RPG Arc-en-ciel là-bas et que les autres de l’UFDG sont en fuite. Comment sont-ils en fuite ? Cet état de fait n’est pas clair et c’est à voir. Si tel est le cas, nous demandons que nos jeunes qui ont obtempéré et qui ont respecté tous les rendez-vous en bons démocrates soient dignement traités. Nous ne sommes pas là pour faire de l’avocat défenseur, des avocats seront commis à la tâche et ceux-ci savent bien jouer leur rôle dans un Etat de droit. Donc nous voudrions vraiment que le droit soit dit, mais ils ont notre soutien total’’, dira entre autres Lansana Komara.

Par Youssouf Keita

+224 666 48 71 30

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires


TAG


Laisser un commentaire