Connect with us

Politique

Incitation au coup de force/ Cellou met au pas Ousmane Gaoual qui regrette ses propos: ‘’je suis désolé’’

Le chef de file de l’opposition guinéenne n’a pas fait dans la dentelle sur TV5 Monde pour désavouer son conseiller politique qui avait soutenu samedi dernier au siège de l’UFDG qu’il n’est pas exclu de faire recourir à un coup de force pour installer Cellou Dalein Diallo à Sékhoutouréya en 2020. Le concerné Ousmane Gaoual Diallo, dans l’émission Les Grandes Gueules de la radio Espace fm de ce lundi, 13 mai a dit avoir regretté ses propos.

« Je suis désolé, je ne parlais pas d’institution militaire, mais de coup de force publique dans mes idées. Maintenant que cela a été mal perçu, je comprends parfaitement et c’est le rôle du président de l’UFDG de remettre les pendules à l’heure lorsqu’il estime qu’un de ses cadres a fait ou dit quelque chose qui soit en décalage avec ce qui est notre institution l’UFDG ». Et de poursuivre:  « moi-même, je n’aurai pas été d’accord si j’avais fait la promotion d’un coup d’Etat militaire. Mais, ce n’est pas dans mon esprit, c’est pour ça je dis on reste dans le combat démocratique, nous souhaitons que tout se passe dans l’esprit de la loi et que je suis allé dans l’idée de dire oui les populations allaient venir, maintenant que ça été perçu comme un coup de force, parce qu’on est dans un pays de brutalité, oui je regrette ces propos, mais ce n’est pas l’esprit évoqué à cette phrase ».

Noumoukè S.

 

Print Friendly, PDF & Email
Publicités
Continuer la lecture
Advertisement
Cliquer ici pour Commenter

Laisser un commentaire

Publicités

Suivez-moi sur Facebook