Connect with us

Politique

Insolite. Siguiri : près de 500 personnes dont d’ex-membres de l’UFDG ‘’interdits’’ d’intégrer le RPG

AUDIO. La déception est grande à Kourémalé-Guinée ! Le district, situé à 75 km de la préfecture de Siguiri et relevant de la sous-préfecture de Doko vit une situation exceptionnelle. Dans cette localité, réputée être un bastion du Rpg arc-en-ciel, près de 500 personnes –favorables au changement de Constitution- sont interdites d’intégrer le parti au pouvoir. Ces personnes étaient pour la plupart membres de l’UFDG de Cellou Dalein Diallo.

Le secrétaire général adjoint du comité de base IV –exclu- de Kourémalé Koumoun Keita se confie : « (…) nous sommes exclus de toutes les sections du Rpg arc-en-ciel par le président de district de Kourémalé-Guinée, et c’est lui qui nous a mis là mais on n’a rien fait. Même les anciens membres de l’Ufdg sont rejetés, nous œuvrons dans le cadre du soutien de la nouvelle constitution mais on nous dit encore que notre sous-section n’est plus valable désormais. Cette décision nous a fait croire nous sommes écartés du Rpg arc-en-ciel. Sur ce, nous sommes partis voir Les sections de la sous-préfecture de Doko et on me dit encore que ce que le président de district a dit est indiscutable et sans recours’’.

Ci-dessous, l’audio de l’intervention de Koumoun Keïta…

Ces personnes exclues du parti présidentiel à Kourémalé-Guinée restent malgré tout motivées et disent se mettre au service du parti autrement.

« La cause principale de cette exclusion, c’est que nous sommes opposés à leur gestion du village. Nous sommes près de 500 personnes, mais ce qui est clair ici à Kourémalé-Guinée, c’est que rien ne va ni politiquement, socialement et moralement », a-t-il ajouté.

Contacté, aucun membre du parti présidentiel n’a souhaité réagir à notre sollicitation.
Aux dernières nouvelles, la situation reste très tendue à Kourémalé où des risques d’implosion crèvent les yeux.

Moussa Koutoubou Condé, correspondant à Siguiri

+224622478601

 

Print Friendly, PDF & Email
Publicités
Continuer la lecture
Advertisement
Cliquer ici pour Commenter

Laisser un commentaire

Publicités

Suivez-moi sur Facebook