Connect with us

Culture

« J’ai brûlé la France »: le rappeur Nick Conrad au centre d’une nouvelle polémique

Published

on

Le rappeur français Nick Conrad, condamné en mars dernier pour son clip “Pendez les Blancs”, est au centre d’une nouvelle polémique depuis la mise en ligne vendredi d’un nouveau morceau sur YouTube intitulé “Doux Pays” dans lequel il dit avoir “brûlé la France” et qu’il va la “baiser jusqu’à l’agonie”. 

“Cet Hexagone, j’l’encule sa grand-mère”, “J’ai posé une bombe sous son Panthéon”, “Que dit l’autre con de Charles Trenet. N’a jamais été doux, le pays”, énonce également le rappeur controversé. “Le mot France est à considérer ici comme mentalité française, médias, etc. qui se sont arrogés le droit de qualifier Nick Conrad en des termes inexactes (sic), plutôt que d’ouvrir le débat épineux. C’est donc sur eux que se tournent ces mots mais en aucun cas sur les Français.es. qui subissent malgré eux.elles l’influence des médias & des leaders d’opinions mensongers”, peut-on lire à la fin de la vidéo, un texte signé par l’artiste qui se définit comme un “homme libre”.

Ces explications n’ont pas empêché plusieurs responsables politiques de droite de réagir aux paroles provocatrices du rappeur, comme François-Xavier Bellamy, tête de liste Les Républicains aux élections européennes, Eric Ciotti, LR également , ou encore Nicolas Dupont-Aignan, de Debout La France.

Le 19 mars dernier, le rappeur avait été condamné à une amende de 5.000 euros avec sursis pour son clip ultra-violent “Pendez les Blancs”, qui l’avait propulsé hors de l’anonymat. Le tribunal correctionnel de Paris l’avait jugé coupable de provocation au crime pour ce clip qui le met notamment en scène enfonçant un revolver dans la bouche d’un blanc, lui tirant dessus ou lui écrasant la tête sur un trottoir. En septembre 2018, sa diffusion sous l’acronyme “PLB” avait enflammé les réseaux sociaux et suscité de nombreuses condamnations au sein du gouvernement et dans la classe politique.

Source : 7sur7

Print Friendly, PDF & Email
Publicités
Continuer la lecture
Advertisement
1 Comment

1 Comment

  1. CONDÉ ABOU

    20 mai 2019 at 18 h 51 min

    Mille fois honte à lui. Ce fou ou ce malade de Nick Conrad est une honte absolue pour la race noire et particulièrement pour les ressortissants Africains vivant en France. Pourquoi ? Parce que c’est le symbole même de l’éducation ratée et maudite, peut-être aussi, le signe d’une maladie grave qu’il cache. Il salit injustement l’image et la dignité de toute la communauté noire dans le monde.

    Qu’est-ce que ce farfelu de Nick Conrad représente par rapport aux valeureux sportifs, que dis-je, par rapport aux héroïques jeunes Africains qui ont contribué à donner à la France sa fierté planétaire durant la récente Coupe du Monde de Football ? Il est dans une dégénérescence morale, et c’est honteux de l’entendre fanfaronner publiquement contre une race humaine et contre une Nation qui a donné au monde, une histoire, une culture et une richesse inestimables pour des siècles et des siècles.

    Figurez-vous comment de nos jours, les jeunes générations d’Asiatiques travaillent dur aux États Unis, au Canada en France, et ailleurs, pour se faire leur place au soleil, dans les universités les plus côtées de la planète, dans le top des centres de recherche scientifique , dans les nouvelles technologies, ou dans la création d’entreprises les plus innovantes !

    Des millions de jeunes Étudiants Asiatiques d’à peine 17, ou 20 ans, sont aujourd’hui intégrés partout , sans qu’ils ne se posent même la question de savoir, s’ils sont dans un environnement de Blancs, de Latinos, ou de Noirs.

    Ce fou de Nick Conrad est une honte absolue pour la race noire. Il fera pis, parce que la France s’est transformée en un État hypocrite et incapable de donner la leçon qu’il faut à de piètres individus comme ce Nick Conrad. Il se croît dans quel pays pour s’autoriser tant d’extravagances et de sauvagerie ? Dans un pays où il n’existe même plus d’éducation civique de base et où l’on peut insulter toute la race blanche, une race humaine tout court, y compris les bébés ! Quelle racaille ou quel fasciste !

    Question. C’est comme cela que la France voudrait que son modèle social et républicain soit compris à travers le monde ? Mais dans ce cas de figure, où va la France ?
    Et par ailleurs également, pourquoi ce silence de cimétière aussi dévastateur des sociétés civiles Africaines et des Gouvernements Africains ? Trop c’est trop.

    Malheureusement, ce minable fou de Nick Conrad servira de mauvaise inspiration pour les milliers de jeunes Noirs en quête de bonheur et qui vivent aujourd’hui sur le territoire Français.

    Que Nick Conrad vienne s’aventurer un jour aux États Unis et qu’il tente d’y recycler ses grossièretés. Il passera le reste de sa vie en prison et il n’aura plus jamais la possibilité de s’attaquer à la race humaine où qu’elle se trouve.

    Voilà l’une des plus grosses différences entre la France et les Etats Unis, en terme de respect absolu des lois républicaines applicables sans état d’âme et sans distinction aucune, de race, de couleurs ou de religion, à tous les individus, quel que soit le rang social. Pathétique.

Laisser un commentaire

Publicités