Journée internationale de la jeunesse : les jeunes demandent l’augmentation du budget du Ministère de la jeunesse de 0,44% à 2%

La Guinée a célébré en différé ce jeudi 30 août 2018, la journée internationale de la jeunesse. Cette 18ème  journée célébrée en différé en Guinée a été fêté sous le thème ‘’Espaces Sécurisés pour les Jeunes’’.

Ont pris part à cette célébration, le Ministère de la jeunesse et de l’Emploi Jeune, le Ministère des Sports, de la Culture et du Patrimoine Historique, l’UNFPA et associations de jeunes. Au cours des différentes interventions plusieurs difficultés rencontrées par les jeunes guinéens ont été abordées dont le chômage, la pauvreté, l’immigration irrégulière et la faible représentativité des jeunes aux instances de prise de décisions.

Aissata Traoré, porte-parole des associations de jeunesse à cette journée, a estimé que la célébration de ce 18è anniversaire en Guinée se situe dans un contexte national et international difficile caractérisé par un certain nombre de difficultés qui constituent des défis auxquels les jeunes continuent à faire face.

‘’Aujourd’hui, il est unanimement reconnu que les jeunes de par leur poids démographique et aussi de par leur capacité à faire face aux défis du développement durable, ne doivent pas être sur la table mais autour de la table. Désormais, les jeunes ne doivent plus être considérés comme des simples agents qui n’ont qu’à s’accommoder ou s’approprier des politiques et programmes de développement élaborés en leur faveur mais plutôt des acteurs de conception de mise en œuvre et de suivi’’, a-t-elle estimé.

Poursuivant, elle appelle le gouvernement à favoriser la réelle participation des jeunes dans le processus de développement à tous les niveaux de la vie nationale en accompagnant le ministère de la jeunesse à travers ces recommandations : ‘’Ce sont ; l’augmentation du budget du ministère en charge de la jeunesse de 0,44% à 2% du budget national afin de lui permettre d’accroitre le niveau de financement des initiatives des jeunes, la promulgation et l’application des textes de lois relatives à l’animation socioéducative, l’opérationnalisation de l’agence national de volontariat de jeunesse, la finalisation de la mise en place du conseil national des jeunes qui est la structure de représentation, de participation et de coordination des jeunes de Guinée, et la poursuite de la réalisation des infrastructures socioéducatives et de leur équipement’’, a-t-elle ajouté.

Prenant en compte la forte représentativité de la jeunesse au sein de la population, Dr Djouga Diallo, représentant de l’UNFPA à la cérémonie, ajoute que les défis qui pèsent sur la jeunesse guinéenne pourraient compromettre son avenir.

‘’La Guinée a une population majoritairement jeunesse de l’ordre de 77, 01% de la population. Par cette population jeune 63% des filles se marie à l’âge de 18 ans ; plus ¼  des ados sont déjà mères, 98% des adolescentes et jeunes filles ont été excisées, Le taux de prévalences sur le VIH/sida chez les ados est deux fois plus élevé chez les filles que chez les garçons. Plus ¼ des jeunes filles se sont vu être victimes de violences. Et plus 1/4 des ados et jeunes sont non scolarisés. Ce tableau est caractéristique de l’ensemble de la sous-région. Il est impératif de prendre action pour revercher cette situation. (…) Les jeunes et adolescents sont confrontés à des défis considérables pour rester en bonne santé, s’instruire et prendre leurs propres décisions dans la vie. La menace qui pèse sur le droit et le bien être aujourd’hui pourrait compromettre le potentiel devenir des citoyens productifs et engagés de demain. Nous avons le pouvoir et la responsabilité d’aider chaque fille et chaque garçon à faire une transition saine et en sécurité pendant l’adolescence à l’âge adulte. Chaque espace de vie devrait être un espace sûr pour les jeunes : la maison, la salle de classe, le centre de santé, les espaces politiques et là où les accords de paix sont rédigé. (…) Nos efforts permettent aux jeunes de développer des compétences, des connaissances et des soutiens dont ils ont besoins pour prendre des décisions éclaires et concernant leurs corps, leurs vie, leurs familles, leurs communauté, leurs pays et notre monde. Les jeunes sont à l’avant-garde des actions de l’UNFPA visant à construire des sociétés plus équitables et résiliente où la prospérité est partagée par tous.’’

Pour terminer, le ministre de la Jeunesse et de l’Emploi des Jeunes, Mouctar Diallo rappelle que l’objectif vise à promouvoir auprès des jeunes, des partenaires et des décideurs le programme d’action mondiale pour la jeunesse à l’horizon 2000 et au-delà.

‘’La mise en œuvre de ce programme à tous les niveaux exigent la création d’une synergie d’action commune et dynamique en faveur des jeunes dans les 15 domaines prioritaires qu’il définit. Cette année, ce 18ème anniversaire est célébré sous le thème : espace sécurisé pour les jeunes. Le choix de ce thème est plein de signification et garde tout son sens car dans leur parcours d’insertion et d’intégration, les jeunes ont besoin d’un cadre d’expression et d’action pour leur épanouissement peut se réaliser dans un climat de confiance et d’engagement réel qui sont des facteurs déterminants pour leur participation à la construction de la vie nationale’’, a affirmé le ministre de la jeunesse.

A noter que cette année, la célébration de cette journée internationale de la jeunesse a été faite de façon différée, à cause de l’intégration de plusieurs activités qui se sont déroulées depuis le 12 août sur l’ensemble du territoire national.

Maciré Soriba Camara

+224 628 112 098

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires




One thought on “Journée internationale de la jeunesse : les jeunes demandent l’augmentation du budget du Ministère de la jeunesse de 0,44% à 2%

  1. Momo

    « Journée internationale de la jeunesse : les jeunes demandent l’augmentation du budget du Ministère de la jeunesse de 0,44% à 2%. »

    C’est tout dire ou se trouve la priorité du Gouvernement. La sève d’une Nation releguée à la dernière roue du carrosse. A portion congrue; des miettes pour des souris….. ;

    Avec çà certains souhaitent qu’on soit positif et joyeux à l’égard des décideurs et autres autorités publiques. LoL. Y’a pas moyen.

    Bonne journée tous.

Laisser un commentaire