Bain de sang à Gaza : Conakry muet, Dakar marque son territoire

Les grandes nations s’affirment pendant les grands moments. Depuis des années, la Guinée ne se prononce presque pas sur les grands tournants de l’histoire du monde. Ne serait-ce que pour soutenir ou condamner des événements qui font des vagues. Des pays comme l’Afrique du Sud, le Rwanda, l’Ouganda, la Côte d’Ivoire, la RD Congo, le Soudan, le Nigeria, le Togo et le Sénégal sortent souvent du bois et assument leurs choix.

A Dakar, le président sénégalais Macky Sall, s’est affirmé en condamnant lundi le mauvais sort que le peuple palestinien est en train de subir actuellement dans la bande de Gaza avec le massacre de 60 palestiniens par des soldats isréliens, appelant instamment la Oumma islamique et les Nations Unies à se mobiliser pour mettre fin à ces tragédies humaines….

« Nos assises du Comité permanent de l’information et des affaires culturelles ont été tenues aujourd’hui dans un contexte d’émotions fortement exacerbées par la situation que vivent nos frères et sœurs palestiniens et Rohingyas de Birmanie, pris dans l’étau infernal de la violence.
J’appelle instamment la Oumma islamique et les Nations Unies à se mobiliser pour mettre fin à ces tragédies humaines et réaffirme notre ferme attachement au droit légitime de nos frères et sœurs de Palestine à un Etat indépendant et souverain, conformément aux résolutions pertinentes des Nations Unies.
La Oumma ne peut être en paix quand un seul de ses membres sombre dans la guerre ; quand des vies humaines continuent d’être abrégées et des familles entières dévastées par le deuil et la souffrance.
Ensemble, nous devons raviver les idéaux de solidarité, de fraternité et de coexistence pacifique qui renforcent le sentiment d’appartenance de nos peuples à une seule et même communauté, au-delà de leurs diversités. »

Mediaguinee (avec Senenews)

Commentaires

commentaires




3 thoughts on “Bain de sang à Gaza : Conakry muet, Dakar marque son territoire

  1. bayano junior

    alpha Condé ne peut pas condamné par ce que il est non musulman sinon tout les bon musulman sont indigné écurie de se qui se passe en Palestine

  2. Lansana Souaré

    Le père d’indépendance de la Guinée CAMARADE AHMED SEKOU TOURE (paix à son âme) à rompu la relation diplomatiques avec se sheitane=Israël. il a fallu l’arrivée de notre fameux professeur de droit au pouvoir pour rétablir la relation avec se super état qui est au dessus de tout, qui tue comme il veulent et quand il veulent, mais alpha condé qui laisse les diplomates gérer et caressé cellou à Conakry et allez faire son show à faranah, 8 ans au pouvoir c’est maintenant qu’il se rend compte que la RTG n’arrive pas à faranah. Kkkkkkk, un petit pays comme la Guinée la télévision nationale ne peut pas couvrir se petit territoire ? en 2018?

  3. Sylla

    Le sénégalais est un Noir à part.
    On a vendu des noirs hier en Libye. J’attends toujours le discours du Président sénégalais. C’est la Palestine qui préoccuoe. Les arabes sont des racistes de la pire espèce qui considèrent l’homme noir comme un animal inférieur. Les israéliens aussi sont des racistes abjectes. Moi j’aime quand deux racistes s’éliminent entre eux. Ça m’est égal. Je ne ferai aucun discours pour perdre mon temps.
    Palestiniens,israéliens,tuez vous entre vous.

Laisser un commentaire