Justice : à partir de ce lundi, les greffiers boudent les audiences, convoquent une AG à midi

C’est parti. Les greffiers de Guinée ont décidé d’entamer ce lundi une grève générale illimitée jusqu’à la signature et l’application de leur statut particulier. Les greffiers ont donc ignoré les recommandations du dernier conseil des ministres demandant au ministre de la Justice d’approcher ses homologues des finances et de la fonction publique pour un examen du dossier. Pour en savoir plus, nous avons joint dimanche Me Mohamed Soumah, vice-président de l’Association des greffiers de Guinée. Réaction…

« L’avis de grève a été déjà lancé.  C’est une grève illimitée. Sa suspension est conditionnée par la signature de notre statut et l’application. Bien que ça été évoqué en conseil des ministres le jeudi mais comme il n’y a pas eu de satisfaction, nous partons en grève. Nous avons convoqué ce lundi une assemblée générale à midi à la cour d’appel de Conakry.

Le conseil des ministres a recommandé au ministre de la Justice d’approcher ses homologues de la fonction publique, du budget et des finances pour un examen approfondi alors que dans le contenu de notre avis, la suspension de la grève est conditionnée par la signature et l’application de notre statut.

Mais pour éviter tout quiproquo, on a appelé une assemblée générale pour comprendre le passage du conseil des ministres du conseil des ministres sur notre cas. Pas d’audience demain. Toute audience tenue sans le greffier peut être frappée de nullité. Le métier de greffier c’est la porte d’entrée et de sortie de la Justice. »

Par Mediaguinee

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires




Laisser un commentaire