HAC/Justice : poursuivi pour ‘’faux et usage de faux’’, Sékou Tidiane demande un second renvoi

Après avoir demandé un renvoi lors de la première audience tenue mardi 5 avril dernier au tribunal de première instance de Kaloum, Sékou Tidiane Camara a encore demandé un second renvoi ce 12 avril. Les motifs de ces deux renvois restent les mêmes : permettre au prévenu de mieux préparer sa défense.

« C’est un ultime renvoi parce que les motifs de renvoi sont restés inchangés. La semaine passée, le dossier a été évoqué et renvoyé à la date d’aujourd’hui à la demande du prévenu pour qu’il puisse trouver un avocat, le constituer pour que ce dernier vienne assurer sa défense à l’audience. Cet avocat a été effectivement constitué. Il est arrivé », a expliqué Me Jean Baptiste Jocamey Haba, avocat de Mariama Camara.

Revenant sur les motifs de ce second renvoi, il précise : «L’avocat du prévenu a sollicité un renvoi au motif qu’il n’a pas eu le temps de voir le dossier et le compulser pour mieux défendre son client. Ce sont les raisons pour lesquelles  la cour a accédé à sa demande de renvoi. »

Me Haba regrette le fait que c’est la seconde fois qu’il y ait ce renvoi alors que les débats n’ont pas commencé : «Nous n’avons même pas proprement ouvert les débats et nous sommes déjà au deuxième renvoi. »

Puis, il estime que le prévenu doit mieux préparer sa défense, quand il sait ce qui l’attend : «La défense c’est vraiment un droit sacré. On ne peut pas blaguer avec. M. Tidiane Camara, en tant que prévenu, pourrait quand même être inquiéter dans ses libertés. Et lorsqu’il doit être inquiéter dans ses libertés, même sa famille, ses enfants, pourront souffrir de cela. Donc si cette personne a besoin d’assurer au mieux sa défense, il a le droit de demandé ce renvoi. »

L’audience est prévenue au mardi 19 avril 2016 au TPI de Kaloum.

BAH Alhassane

+224 664 47 98 55

 

 

 

 

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires




Laisser un commentaire