Kaly Bah de l’UFC : ‘’l’opposition, ce n’est pas sortir pour brûler les commissariats ou des pneus’’

Nul n’ignore que le parti du désormais ministre d’Etat des Transports, Aboubacar Sylla a complètement rompu avec l’opposition républicaine. A l’occasion de son assemblée générale hebdomadaire du week-end dernier, tenue à son siège national, son premier vice-président, Kaly Bah n’a pas fait de cadeau à l’opposition républicaine dirigée par El hadj Cellou Dalein Diallo.

Selon lui, la définition de l’opposition résume à sa mission. ‘’La mission de l’opposition, c’est d’avoir une vie constructive, responsable et critique de l’action de la majorité au pouvoir. Son efficacité se mesure à sa capacité d’infliger la position des autorités à des situations de responsabilité pour une bonne gouvernance politique, sociale et économique de tout le pays en entier. C’est ça la mission de l’opposition. Mais ce n’est pas sortir dans les rues ou critiquer pour critiquer, mais c’est critiquer pour apporter des solutions aux problèmes qui se posent’’ a-t-il déclaré.

Poursuivant, il a mentionné que l’article 10 de la constitution donne le droit à l’opposition et à tous ceux qui ne sont pas contents de la gouvernance du pays d’exprimer leur mécontentement. ‘’C’est normal, mais cet article ne veut pas dire sortir pour brûler des pneus ou brûler les commissariats ou sortir pour saccager les biens privés et publics, ce n’est pas ça. Manifester, c’est exprimer son mécontentement de façon la plus pacifique. Nous, à l’Union des Forces du Changement, nous avons un parti politique parce que nous avons des ambitions pour ce pays’’, a-t-il ajouté.

Au cours de la même assemblée générale,  le leader de l’UFC, Aboubacar Sylla a déclaré qu’il n’est pas venu au gouvernement d’Alpha Condé pour parler du 2è, 3è ou 4è mandats.

Yaya Dramé

+224 628 38 05 76

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires




Laisser un commentaire