Kassory chez Cellou Dalein: “il est de mon devoir constitutionnel de promouvoir le dialogue social, même entre adversaires…”

Le premier ministre accompagné de quelques membres de son gouvernement, a effectué une visite chez le chef de file de l’opposition ce lundi 4 juin 2018.

Ibrahima Kassory Fofana et Cellou Dalein Diallo ont échangé sur plusieurs questions d’actualité. Pour le premier ministre,  sa visite s’inscrit dans le cadre de la promotion du dialogue social.

“Le gouvernement de la République que j’ai l’honneur de  diriger vient de rendre une visite de courtoisie à Monsieur le président de l’UFDG, chef de file de l’opposition républicaine et l’ensemble des partis représentés autour de lui. Le message livré au président de l’UFDG est un message de fraternité, d’amitié et d’invitation de la part de son grand frère, le Président  Alpha Condé, à la poursuite du dialogue social pour qu’ensemble nous contribuions à la stabilité de ce pays, à faire l’économie des morts, des dégâts. M le président de l’UFDG, chef de file de l’opposition nous dira de par sa belle voix, est bien ouvert à ce dialogue, partage cette valeur républicaine d’aider à la stabilité du pays mais demande au gouvernement des efforts pour créer les conditions d’un dialogue sincère”, a dit le chef du gouvernement tout en invitant le chef de file de l’opposition de saisir un mémorandum pour tout ce qui bloque le dialogue social .

“Nous avons pris note de ses points de plainte. Également, nous avons pris note de sa décision de saisir d’un mémorandum pour tout ce qui bloque ou risquerait de bloquer le dialogue sociopolitique. Nous attendons cela avec impatience”,  a t-il ajouté et de s’engager à promouvoir le dialogue social pour garantir de manière à garantir la paix.

“Constitutionnellement, le premier ministre que je suis, il est de mon devoir constitutionnel de promouvoir ce dialogue social de manière à garantir la paix sociale, la cohésion sociale et politique ,même entre adversaires, qu’il y ait un minimum de courtoisie qui devrait permettre d’entretenir de relations conduisant à la paix sociale dans ce pays. Je suis heureux que le chef de file de l’opposition nous ait réservé un accueil fraternel et amical. Je suis heureux qu’il ait bien compris le sens de notre message et je pense que dans les semaines ou les mois à venir, nous travaillerons la main dans la main. Conformément à la volonté de mon chef le Président de la République, nous travaillerons avec l’opposition républicaine à améliorer le climat de la paix sociale” a conclu le premier ministre.

Thierno Sadou Diallo

(00224) 626 65 65 39

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires




Laisser un commentaire