Kindia/Abdoulaye Bah dément Demba Fadiga : ‘’dire que je suis décrié par les membres de la liste UFDG, ce n’est pas honorable pour un député’’

Le maire sortant de Kindia, issu de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG) Abdoulaye Bah a animé mercredi un point-presse dans un hôtel de la ville.

C’est suite à la déclaration faite dans un organe de la place par le député uninominal de Kindia Demba Fadiga (du Rpg Arc-en-ciel), qu’Abdoulaye Bah et les différents conseillers de l’UFDG se sont adressés aux journalistes locaux. D’après le candidat de l’UFDG, Demba fadiga a affirmé qu’il est même décrié par les membres de sa propre liste.

« J’ai tenu à réunir tous les conseillers élus et non élus de l’UFDG pour montrer que nous sommes en parfaite harmonie et démentir ce que le député Demba Fadiga a dit à propos de notre formation politique à Kindia. Ce n’est pas honorable pour un député d’une nation qui aspire à être respecté et respectable. Au-delà de ces propos je tiens à montrer aux populations de Kindia et ailleurs que l’équipe que j’ai l’honneur de diriger est prête intellectuellement, physiquement, moralement à être à la commune, pour servir Kindia. », assure le candidat Abdoulaye Bah.

Plusieurs questions liées à la vie de la capitale des agrumes ont été posées par les journalistes dont le report de l’installation des conseillers communaux à Kindia.

A propos, Abdoulaye Bah a indiqué que le délégué Mamadou Camara voulait nier le contenu de l’accord politique signé récemment entre la mouvance présidentielle et l’opposition.

« C’est à travers la communication du délégué national pour la commune de Kindia, Mamadou Camara qui a dit avant le jour de l’installation qu’il est venu organiser l’élection de l’exécutif malgré l’accord politique du 08 Août dernier. On a été aussi informés que le RPG a décidé de choisir l’honorable Elhadj Mamadouba Bangoura comme étant son candidat à l’élection interne qui est plus grave car non seulement le RPG n’est pas censé présenter un candidat à plus forte raison un candidat qui un allié de l’UFDG. Voyant la situation totalement contraire au contenu de l’accord politique, qui pouvait susciter la confusion qui peut mener aux incidents que les autorités de Kindia ainsi quelques cadres de ladite ville ont décidé de reporter ledit processus », fulmine-t-il.

Aussi faut-il noter qu’en dehors de la commune urbaine, toutes les sous-préfectures ont été dotées de leurs conseillers communaux.

Aboubacar Dramé, correspondant régional à Kindia

623.08.09.10

 

 

Print Friendly, PDF & Email



Laisser un commentaire