Connect with us

Politique

Kindia : le FNDC maintient sa marche de ce lundi malgré l’interdiction faite par la mairie

Published

on

Le Front National pour la Défense de la constitution compte battre le pavé à nouveau ce lundi 11 novembre 2019, dans la commune urbaine de Kindia. Ce, malgré l’interdiction faite par les autorités communales.

Selon le FNDC Kindia, cette marche non autorisée  par les autorités communales reste maintenue. Après une marche réussie le 4 novembre dernier, le FNDC Kindia entend manifester ce lundi 11 octobre 2019 dans la ville de Kindia toujours pour protester contre l’adoption éventuelle d’une nouvelle constitution.

Interrogé sur la tenue de cette marche, le coordinateur régional du FNDC Kindia, Alseny Farinta Camara, parle l’interdiction de ladite marche par les autorités communales. « Nous avons déjà adressé une déclaration de marche à la commune urbaine de Kindia. Mais très malheureusement nous avons constaté avec regret que la réponse de la commune meconnaissent le droit de manifestation et de cortège. Au sein du FNDC Kindia, cela nous a choqués parce que tout simplement, les autorités de la commune violent une fois de plus le droit de manifestation et nous, nous maintenons notre manifestation de ce lundi 11 novembre 2019. Nous allons marcher parce que la loi est impersonnelle et elle est générale. La commune urbaine de Kindia n’appartient pas à une personne ni à un groupe de personnes. Donc, nous appelons nos partisans à se mobiliser d’avantage pour que ce lundi nous puissions donner un franc succès à la manifestation dans notre commune urbaine », dit-il.

Depuis le début de ces manifestations incessantes dans la cité des agrumes, les autorités communales s’y opposent pour éviter que les activités socio-économiques et éducatives ne soient paralysées mais un compromis a été toujours trouvé entre les acteurs concernés permettant au FNDC de battre le pavé.

« L’argument que la commune a donné, c’est compte tenu des échecs massifs de l’année dernière et cela ne relève pas de notre responsabilité. Cest plutôt de la responsabilité du gouvernement à faire en sorte que les élèves puissent étudier de manière à ce que qu’il ait de succès dans les écoles. La commune nous a toujours dit de ne pas marcher et nous avons continué à refuser. On n’attend pas cette fois l’implication de personne, nous voulons que la loi soit respectée. A la veille de la manif du 4 novembre dernier,  le préfet nous a appelés à 22 heures pour surseoir à la manifestation et nous avons dit non. Donc que le préfet s’implique ou pas, nous nous allons marcher le lundi et surtout nous voulons une fois encore  que la loi soit respectée », explique le coordinateur régional du FNDC Kindia.

A rappeler que la dernière manifestation du FNDC n’avait pas impacté durement sur toutes les activités de la ville de Kindia. Reste à savoir si une nouvelle réunion sera tenue entre les membres du FNDC Kindia et les administrateurs territoriaux pour qu’une solution adéquate soit trouvée pour le bien être de la ville de Kindia.

Aboubacar Dramé, correspondant régional à Kindia

+224 623 08 09 10

 

Print Friendly, PDF & Email
Publicités
Continuer la lecture
Advertisement
Cliquer ici pour Commenter

Laisser un commentaire

Publicités