Connect with us

Politique

Kindia : les 7 manifestants du FNDC accueillis en grande pompe par les citoyens

Condamnés il y a de cela une semaine pour ‘’entrave au droit de manifester et trouble à l’ordre public’’ par le tribunal de Kindia, les 7 manifestants du FNDC libérés par la Cour d’appel de Conakry ont été accueillis ce mardi en grande pompe à Kindia. Cette cérémonie de réception s’est déroulée en présence de plusieurs citoyens.

C’est à Foulayah que ces 7 manifestants ont été accueillis avant de faire le tour du centre-ville pour enfin se réunir à Féréfou dans la maison du citoyen. Venu pour accompagner « ces 7 héros de la patrie », le chargé des opérations du FNDC, Sékou Koundouno a dit sa joie de voir les 7 jeunes en liberté.

« C’est un sentiment qui galvanise toute la troupe du FNDC dans les 33 préfectures, cinq communes de Conakry y compris la diaspora afin de renvoyer ces gangsters et pyromanes qui sont en train de préparer ce coup d’État civil. Il est prouvé aux yeux de l’opinion nationale et internationale que nous sommes en train de vaincre et de mettre toutes les stratégies en place enfin que le peuple souverain de Guinée puisse être mobilisé et anéantir cet adversaire dès le coup d’envoi. Donc 7 détenus qui ont été injustement arrêtés, condamnés et relaxés par la cour d’appel de Conakry sont les héros qui symbolisent l’incarnation du combat que nous menons. Donc, on ne peut pas les recevoir à Kania comme étant des vendeurs de poulet mais plutôt comme des héros », dit-il.

Cette réception était rythmée de slogans « non à un troisième mandat », Amoulanfé ou encore ‘’à bas l’injustice ».

Pour le coordinateur régional du Front National pour la Défense de la constitution de Kindia, Alsény Farinta Camara, l’ambiance dans la ville est un réconfort pour continuer la lutte contre la nouvelle constitution.

« Nous sommes très contents, très heureux de recevoir les 7 personnes injustement arrêtés le 04 mai dernier, cela nous réconforte à plus d’un titre. A Conakry, le droit a été dit contrairement à Kindia où les magistrats se sont laissés influencés par des politiciens sans avenir, par des politiciens corrompus dans la procédure judiciaire. Nous allons désormais renforcer notre mobilisation pour protester aux projets sataniques du président Alpha Condé », martèle-t-il.

A rappeler que ces 7 manifestants ont été arrêtés lors de la réception du président Alpha Condé au stade Fodé Fissa de Kindia pour le lancement officiel des travaux de construction des infrastructures pour la fête nationale.

Aboubacar Dramé, correspondant régional à Kindia

623 08 09 10.

 

Print Friendly, PDF & Email
Publicités
Continuer la lecture
Advertisement
Cliquer ici pour Commenter

Laisser un commentaire

Publicités

Suivez-moi sur Facebook