Koubia renaît après la réouverture de la seule station d’essence de la préfecture

L’unique Station service de la Commune Urbaine (CU) de Koubia, récemment fermée par décision de Justice, a repris ses activités de commercialisation du carburant, jeudi, 30 juin 2016, a constaté l’AGP.

Cette reprise fait suite à l’intervention du gouverneur de la Région Administrative (RA) de Labé, Sadou Keïta, auprès du juge de Paix de la préfecture de Koubia, à travers le procureur de la République près le Tribunal de Première Instance (TPI) de Labé.

Après avoir reçu, dans la matinée du mercredi, 29 juin 2016, le préfet de Koubia, Amadou Sadio Diallo, venu en consultation à Labé, le gouverneur de la RA s’est rendu dans le bureau du procureur de la République près le TPI de Labé, où il a rencontré le juge de Paix de Koubia, Ibrahima Kanfory Camara et l’actuel préfet de Labé, commandant Mamadou Lamarana Diallo.

Au cours de cette rencontre entre autorités administratives et magistrats, il a surtout été question de mesures urgentes à prendre en faveur de la paix et de la quiétude sociale dans la CU de Koubia.

A l’issu de la concertation, le juge de Paix de Koubia, Ibrahima Kanfory Camara a mis un huissier de Justice à la disposition du gouverneur de région, qui s’est rendu, dans la même soirée du mercredi, 29 juin, à Koubia, en compagnie du préfet de la localité, Amadou Sadio Diallo. Là, le gouverneur a présenté à la notabilité celui qui a été envoyé par les autorités judiciaires compétentes pour rouvrir la Station service, conformément aux exigences de la population locale.

Cette démarche du gouverneur de Labé a permis de calmer la population de Koubia qui menaçait, dit-on, de s’en prendre au préfet de la localité, en raison de la fermeture de cette Station service par une décision de justice.

Cependant, il semble que cette nouvelle ordonnance du juge de Paix de Koubia ne tient pas compte de la famille de feu Thierno Alpha Oumar N’dantari Diallo qui revendique le droit de propriété sur le domaine abritant la Station service depuis 2010. L’avocat des plaignants, Me Alpha Ibrahima Barry promet, dans les prochains jours, d’apporter une réaction proportionnelle à «cette immixtion des autorités administratives dans la procédure judiciaire à laquelle nous sommes parties».

A préciser, que la date de ce jeudi, 30 juin 2016, était déterminante dans la gestion des relations de cohabitation entre le préfet de Koubia, Amadou Sadio Diallo et ses administrés, qui menaçaient de descendre dans les rues de la CU, pour manifester contre la fermeture de l’unique Station service de la ville par une décision de Justice, depuis pratiquement 3 semaines.

AGP

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires




Laisser un commentaire