Connect with us

Politique

La journée nationale de la Jeunesse laisse un goût amer : le maire de Siguiri s’excuse pour avoir ‘’menti’’ (audio)

Published

on

La 29è journée nationale de la jeunesse célébrée à Siguiri, en Haute Guinée laisse un goût amer. Parfum de détournement sur fond de pagaille, le tout ponctué par l’absence du chef de l’Etat à la clôture de la cérémonie a donné une toute autre image à la journée de la jeunesse dans la ville minière de Guinée, annoncée pourtant avec faste par les organisateurs.

Le maire de la commune urbaine Elhadj Koumba Sékou Magassouba, s’adressant à la population a présenté toutes ses excuses pour, dit-il avoir menti sur la venue du chef de l’Etat dimanche dernier à Siguiri. Une annonce, reconnait-il, qui a mobilisé les Siguirikas qui sont sortis massivement pour accueillir leur champion.

« Population de Siguiri, c’est avec une tête baissée que je m’adresse à vous pour vous présenter toutes mes excuses parce que le président de la République n’est pas venu. On m’a fait dire, on m’a poussé à le dire. Ce sont mes chefs hiérarchiques qui m’ont dit de le dire. Vraiment cela ne m’a pas plus. Car je ne suis pas un homme de mensonge mais je vous promets que c’est fini », a déclaré le maire, d’un ton cassé. Cette sortie du maire a provoqué des commentaires tout azimuts dans la cité. Les plus amers s’en sont pris au ministre des Sports, de la culture et du patrimoine Sanoussy Bantama Sow qui avait déclaré sur une radio de la place que le président sera bien à Siguiri, dimanche.

« C’est ce qui nous a motivés à sortir », lâche un jeune.

Aux dernières nouvelles, les commissions ont été dissoutes, des hôtels cadenassés au terme de la journée nationale. Désormais une seule question à Siguiri ? Comment tous ces milliards débloqués par l’Etat et les bonnes volontés ont-ils été utilisés ?

Moussa Koutoubou Condé, correspondant à Siguiri

+224622478601

 

Print Friendly, PDF & Email
Publicités
Continuer la lecture
Advertisement
1 Comment

1 Comment

  1. verique clan

    8 octobre 2019 at 17 h 05 min

    c’est vrais l’argent a été détourné par des cadres et jeunes venant de Conakry mias aussi par ceux de Siguiri, par exemple le Président de la commission de mobilisation locale a été coincé dans le bureau du préfet pour n’avoir pas dit publiquement q’uil a réussi des fonds de Conakry

Laisser un commentaire

Publicités

Suivez-moi sur Facebook