Connect with us

Societé

La mosquée centrale de Faranah inaugurée : l’artisan c’est le ministre Oyé Guilavogui

Depuis le lancement des travaux de sa reconstruction en 2015 de la mosquée centrale de Faranah, la communauté musulmane de la ville rêvait d’une maison de Dieu rénovée et équipée. C’est ce rêve qui s’est concrétisé grâce au ministre de l’environnement, des eaux et forêts Oyé Guilavogui. L’inauguration de cette mosquée centrale de Faranah a eu lieu vendredi, 19 avril par le donateur ministre d’État, ministre de l’environnement et des eaux et forêts Oyé Guilavogui accompagné d’une forte délégation venue de Conakry composée entre autres du ministre de la sécurité Alpha Ibrahima Keira, du secrétaire général chargé des affaires religieux Jamal Bangoura, de la mairesse de Kaloum Aminata Touré ainsi que des autorités communales, préfectorales, régionales, de la ligue islamique, des fidèles musulmans.

Cette grande mosquée est bâtie sur une superficie de 900 mettre-carrés, avec une capacité d’accueil de 2500 fidèles, le coup de réalisation s’élève à hauteur de 3 milliards 500 millions de francs guinéens. L’ouvrage a été réalisé par l’ingénieur architecte Mamadi Touré.

Présent à la présente cérémonie inaugurale, Alpha Ibrahima Keira, ministre de la sécurité a déclaré être animé par des « sentiments de réconfort et de fierté qui mais aussi des sentiments d’espoir parce que les conseils qui ont été donnés le secrétaire général de la ligue islamique cadrent parfaitement avec la vision politique du chef de l’Etat Pr Alpha Condé qui appelle tous les ressortissants de Faranah à l’union d’action, au renforcement de l’unité nationale et surtout des liens de la fraternité entre les fils de Faranah pour que cessent définitivement les dissensions qu’il y a sur le terrain afin que les gens de Faranah puissent aller ensemble, bâtir un Faranah prospère et émergent. Je crois que les conseils-là ont été entendus dans les très bonnes oreilles mais aussi c’est une occasion qui nous a été donnée pour renforcer les bases de l’islam dans la préfecture de Faranah. Nous avons noté avec satisfaction la présence de préfectures avoisinante qui ont cru envoyer des représentants communier avec nous, pour célébrer ce geste magnanime de notre frère, de notre ami (Oyé Guilavogui, le ministre d’État) qui a bien voulu procéder à la reconstruction de cette grande mosquée de Faranah. Nous lui disons merci et que tout Faranah lui soit reconnaissant. Mon souhait aujourd’hui est que les fils de Faranah arrêtent la guerre et qu’ils aillent ensemble, travailler ensemble, consolider l’esprit fraternelle et l’amitié entre les fils de Faranah pour que nous puissions accompagner le destin politique du chef de l’Etat le président Pr Alpha Condé qui veut d’une Guinée unie, prospère et émergente ».

Oyé Guilavogui, ministre d’État, ministre de l’environnement et des eaux et forêts et auteur de cette œuvre s’est exprimé en ces termes : « la mosquée a été reconstruite depuis le soubassement jusque maintenant grâce à la bénédiction de l’association des jeunes de Faranah qu’on appelle SYNADEF. C’est par leur canal donc que j’ai eu le courage de venir m’investir à Faranah, Faranah c’est ma belle-famille, je suis un des fils d’ici et donc pour toutes ces raisons vu l’état de la mosquée qui était là que j’ai eu le courage de venir m’investir pour reconstruire cette mosquée. Je suis très heureux aujourd’hui, la mosquée de Faranah ne fait qu’allonger la liste, il y a bien d’autres, qui ont été inaugurées il y a des années, on ne connaît pas le nombre, tout ça c’est grâce à Dieu. C’est dieu qui nous a donné c’est à Dieu qu’on retourne encore. Egalement c’est l’occasion depuis l’arrivée du Pr Alpha Condé au pouvoir, nous sommes à une dizaine de mosquées grâce à sa bénédiction que nous parvenons à faire tout ça, à Faranah. Je suis très heureux avec cette mobilisation massive, la qualité de l’organisation, il est très difficile d’inaugurer une telle infrastructure sans qu’il n’y ait des morts ou des blessés, aujourd’hui personne ne se plaint, tout ce monde se déplace tranquillement et tout le monde a acquitté son devoir religieux. Je suis très content de l’organisation, je leur demande de prendre soin de cette infrastructure qui a coûté très très cher, je demande à la population, qu’il ne s’agit pas de bénéficier d’une telle infrastructure quand on ne prie pas à l’intérieur, je demande à toute la population de Faranah de venir s’acquitter de son devoir religieux tous les jours dans ce monument qui est flambant neuf et s’occuper de la mosquée ».

Apparemment très satisfaits par le geste, les fidèles musulmans de Faranah se disent comblés de joie pour la réalisation de cette mosquée.

Lanciné Keita, correspondant à Faranah

628464659

 

Print Friendly, PDF & Email
Continuer la lecture
Advertisement
Cliquer ici pour Commenter

Laisser un commentaire

Publicités

Suivez-moi sur Facebook