La patronne des douanes mariée à un trafiquant

Annick V.C., chef des douaniers à Zaventem, est privée d’accès aux locaux de l’aéroport et a été transférée vers les services centraux à Bruxelles. Dans la foulée de l’incident de menace armée au sein de ses services, son mariage à un trafiquant de drogue a été révélé, rapporte mardi la presse flamande.

Condamné en 2006 à une peine de cinq ans de prison, son mari, H.A.G., 40 ans, a aidé trois trafiquants à importer via le port d’Anvers plus de 2.800 kg de cocaïne, d’une valeur de quelque 150 millions d’euros à la revente, selon Het Nieuwsblad. Différents documents maritimes compromettants avaient été découverts lors d’une perquisition au domicile du couple. Annick V.C. n’était pas impliquée dans le trafic mais il était apparu au procès qu’elle avait des soupçons sur le fait que son partenaire soit mêlé à la contrebande. Aux yeux du SPF Finances, l’affaire n’a visiblement pas constitué un motif de doute quant à sa nomination à la tête des douanes à Zaventem.

« Tout le monde le savait. Evidemment, cette situation n’a pas favorisé sa crédibilité professionnelle. Nous n’avons pas compris comment elle a pu devenir la patronne », a témoigné une source anonyme citée par Het Nieuwsblad.

7sur7

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires




Laisser un commentaire